Messi contre l'OL, le PSG perdu face à ce « virus très étrange »

Messi contre l'OL, le PSG perdu face à ce « virus très étrange »

Icon Sport

Testé positif au Covid avant la reprise de l’entraînement du PSG, Lionel Messi est resté en Argentine. Il est incertain pour le déplacement à Lyon.

Déjà privé de Neymar, blessé, le Paris Saint-Germain va-t-il devoir composer sans Lionel Messi pour son déplacement à Lyon dimanche soir ? Après la qualification en 8es de finale de la Coupe de France face à Vannes lundi, Mauricio Pochettino a logiquement été questionné au sujet du Ballon d’Or argentin. Mais pour l’entraîneur du Paris SG, c’est le flou qui prédomine à six jours du match sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais. Pochettino, qui a répété que le PSG était une équipe qui testait très régulièrement ses joueurs et qui suivait toutes les règles, a expliqué que pour l’heure, il était trop tôt afin de savoir si Lionel Messi serait de retour dans les temps pour disputer le match contre Lyon au Groupama Stadium.

Pochettino n’a « pas de nouvelles » de Messi

« Jusqu’à maintenant je n’ai pas eu de nouvelles. Je ne sais pas s’il pourra être là contre Lyon pour l’instant. Je ne sais pas parce que cela change beaucoup, les situations. Même si aujourd'hui c'est positif, c'est possible que demain cela soit négatif. Je ne sais pas. C'est un virus très étrange et on verra la situation chaque jour. Nous sommes une équipe qui teste les joueurs et qui suit les règles. On espère que l’évolution sera positive » a lancé Mauricio Pochettino, qui ne sait donc pas s’il récupérera Lionel Messi dans les temps pour jouer contre Lyon dimanche soir. Une chose est en revanche certaine, l’entraîneur du PSG pourra compter sur un joueur à l’apogée de son art en la personne de Kylian Mbappé, auteur d’un triplé lundi soir en Coupe de France. « Le rendement de Kylian n'est pas affecté par sa situation contractuelle. C'est un top joueur mondial. Il a bien joué. On a pris du plaisir à voir jouer l'équipe. Ses buts ont été la cerise sur le gâteau » a apprécié Mauricio Pochettino. De quoi se consoler de l’absence de Léo Messi…