Mauricio Pochettino bientôt viré ? Le Qatar perd patience !

Mauricio Pochettino bientôt viré ? Le Qatar perd patience !

Icon Sport

Malgré un début de saison presque parfait au niveau des résultats, le niveau de jeu du PSG inquiète les observateurs. Il irrite aussi en interne où le projet de jeu de Mauricio Pochettino interroge de plus en plus.

Leader de Ligue 1 avec 28 points sur 33 possibles. Premier de son groupe de Ligue des Champions avec sept points sur neuf dont un succès 2-0 sur Manchester City. À première vue, le début de saison du PSG semble idyllique et augure d'une saison exceptionnelle. Pourtant, le niveau de jeu des Parisiens inquiète beaucoup en ce début de saison. Victoires poussives et en trompe-l'œil, défense loin d'être rassurante, stars en méforme. Les critiquent ne manquent pas pour qualifier ce PSG, cuvée 2021-2022. Le premier visé est bien sûr Mauricio Pochettino, l'entraîneur du Paris Saint-Germain. La patte de l'Argentin n'est pas forcément très visible depuis son arrivée et beaucoup de journalistes ne comprennent pas où veut en venir l'ancien technicien de Tottenham. Parmi eux, Abdellah Boulma, révèle que même au sein du club on reste dubitatif sur le projet de Pochettino. 

Pochettino ne convainc pas à Paris comme à Doha

Le journaliste et reporter a indiqué, sur Twitter, les doutes qui animaient à plusieurs niveaux le PSG concernant le projet de Mauricio Pochettino. À en croire Boulma, l'incompréhension et même l'exaspération seraient visibles très haut dans la hiérarchie du PSG. « Les premiers doutes s’installent au sein de l’effectif au sujet de Pochettino. Certains peinent à trouver leurs repères sur le terrain. Même constat du côté de Doha où l’on s’interroge sur le rendement de l’équipe et le jeu collectif et ce en dépit des bons résultats (...) Je ne divulgue qu'une information, je ne donne pas mon avis sur le sujet  » indique t-il dans un message laconique. 

Un entraîneur pour le moment toujours bien ancré sur le banc du PSG tant que les résultats suivent. Mais qui pourrait être vite menacé si les difficultés de jeu deviennent rapidement des difficultés de résultat. Et avec l'Emir du Qatar en toile de fond, tout le monde sait que l'apparence compte beaucoup. Antoine Kombouaré ou plus récemment Thomas Tuchel avaient pris la porte alors que la situation du club était positive sur le plan des résultats, mais la grogne des supporters et l'impatience des dirigeants avaient fini par prendre le dessus.