Le triplé d’Ibrahimovic contre l’ASSE ? Mouais, bof…

Le triplé d’Ibrahimovic contre l’ASSE ? Mouais, bof…

Photo Icon Sport

Critiqué ces dernières semaines, notamment sur sa condition physique, Zlatan Ibrahimovic a répondu de la meilleure manière possible en inscrivant un triplé contre l’AS Saint-Etienne en demi-finale de la Coupe de France mercredi (4-1 pour le PSG). De quoi mettre tout le monde d’accord ? Toujours pas ! Car de son côté, Bruno Roger-Petit estime que le Suédois brille encore et toujours dans des conditions favorables.

« Une hirondelle ne fait pas le printemps, et un hat-trick ne fait pas le Pelé. Ce match est le concentré de la geste "zlatanienne" en cette saison 2014/15. En apparence, Ibra a accompli un nouvel exploit. Zlatan sait exploiter les failles des équipes plus faibles que le PSG, c’est là sa grande force. Car si l’on n’y regarde de plus près, en contextualisant, on peut relativiser la performance. Ibrahimovic a marqué deux des derniers buts dans les dix dernières minutes de la rencontre. A un moment où les Verts avaient renoncé au combat. En vérité, le but qui tue le match, c’est celui inscrit par Lavezzi à la 63e minute de jeu. L’homme qui fait basculer le match, c’est Lavezzi, pas Ibrahimovic », a corrigé le journaliste sur son blog.

« D’une certaine façon, entre un penalty stupide et deux buts entachés d’un certain renoncement, les Verts ont offert trois beaux cadeaux à Ibrahimovic. Et la belle opportunité de faire briller des statistiques flatteuses, qui viennent masquer qu’une fois encore, le joueur emblématique du PSG a montré quelques signes préoccupants de faiblesse, a-t-il noté. Par exemple, à plusieurs reprises, sur des ouvertures lumineuses du génial Pastore, on a pu constater qu’il manquait au Zlatan 2015 le petit coup de rein accélérateur qui rendait le Zlatan 2013 si fort. Cette réserve formulée au nom de l’honnêteté, il n’en demeure pas moins que le génie de Zlatan réside dans cette capacité à tirer profit des adversaires à sa mesure pour bâtir sa légende. On aimerait voir un scénario semblable lors du prochain match retour contre Barcelone. Qu’enfin Ibrahimovic soit digne de sa légende dans un match de légende. » Un véritable défi lancé à l’attaquant parisien.