Foot : Laurent Blanc le golfeur, ça devient lourd à porter

Foot : Laurent Blanc le golfeur, ça devient lourd à porter

Photo Icon Sport

Quatre ans après avoir quitté le Paris Saint-Germain, Laurent Blanc n'a pas trouvé de poste. Et cela commence à agacer.

Laurent Blanc à Chelsea, Laurent Blanc à Milan, Laurent Blanc à Lyon et plus récemment Laurent Blanc à Valence, l’ancien coach du PSG a été annoncé un peu partout depuis 2016 et son limogeage du PSG, mais jamais cela ne s’est jamais concrétisé. Visiblement décidé à mettre un terme à cette période sans emploi dans le football, le Président a donc demandé à Alain Migliaccio de lui trouver un club, Jorge Mendes, l’influent agent de Cristiano Ronaldo, étant également mis dans la boucle. Pour l’instant, rien de concret ne s’est présenté, même si son conseiller affirme dans le Journal du Dimanche que Laurent Blanc a « 90% de chances de retrouver un club cet été ». Il est vrai que désormais le champion du monde 98 a décidé de ne plus uniquement viser un monstre européen, comme cela avait été le cas depuis 2016. 

Alors même s’il a refusé une offre chinoise, Laurent Blanc est à l’écoute du marché afin de relancer sa carrière d’entraîneur. Pour cela il lui faudra tordre définitivement le cou aux rumeurs qui font de lui un coach pas réellement motivé à fond et plus adepte du golf que des terrains d’entraînement. Un sujet qui agace Laurent Blanc et encore plus ceux qui le connaissent. « C’est fatigant. À Paris, je l’ai appelé parfois pour jouer au golf, il n’est jamais venu. Quand c’est Guardiola, on trouve qu’il a raison de taper la balle pour s’aérer l’esprit », explique, dans le JDD, Alain Roche, qui ne comprend pas pourquoi l'ancien entraîneur de Bordeaux et Paris est ainsi ciblé par des rumeurs aussi négatives.