Fair-play financier : Le PSG bataille encore avec l'UEFA !

Fair-play financier : Le PSG bataille encore avec l'UEFA !

Photo Icon Sport

On pensait depuis deux semaines que l’affaire du fair-play financier entre le Paris Saint-Germain et l’UEFA était définitivement réglée, le club de la capitale ayant accepté les sanctions de l’instance européenne du football. Oui, mais voilà, le diable se cache dans les détails et selon le Parisien c’est un très gros détail qui fait l’objet de vives négociations actuellement entre le PSG et l’UEFA. Il porte sur la fameuse liste de 21 joueurs, au lieu de 25, que le Paris Saint-Germain doit fournir pour la Ligue des champions. Car le règlement de l’UEFA prévoit que le club doit avoir quatre joueurs formés en interne et quatre formés en France s’il donne 25 noms, mais il ne doit plus seulement en avoir que quatre (au lieu de huit) s’il ne donne que 21 noms. Sauf que, et c’est là que le cas du PSG se complique, si Paris ne donne que 21 noms ce n’est pas un choix volontaire, mais une punition. Et donc, le débat actuel porte sur le fait de savoir s’il faut n’exiger du PSG que quatre joueurs en tout ou huit joueurs formés en France. A priori, l’UEFA va couper la poire en deux et partir sur une liste de 21 joueurs dont cinq ou six devront avoir été formés en France. Comme le rappelle le quotidien francilien, cette saison, le Paris Saint-Germain a inscrit 23 joueurs pour la phase de poules de la Ligue des champions, puis 24 pour la deuxième partie, Yohan Cabaye ayant signé lors du mercato d’hiver.