Entre Van der Wiel et Blanc, qui est le menteur au PSG ?

Entre Van der Wiel et Blanc, qui est le menteur au PSG ?

Photo Icon Sport

Forfait vendredi soir pour le déplacement du PSG à Montpellier, Grégory Van der Wiel avait affirmé quelques heures avant le match, via les réseaux sociaux, que l'excuse donnée par le Paris Saint-Germain pour justifier son absence, à savoir qu'il était en phase de reprise après une blessure, était bidon. Forcément cela a fait son petit effet dans le vestiaire parisien, et après la victoire contre le MHSC, Laurent Blanc a remis les choses en place. « Je ne vais pas sur les réseaux sociaux, mais pour nous, Grégory est blessé. Il s’est entraîné à part toute la semaine et donc je ne l’ai pas pris dans le groupe. Mais on va éclaircir ça la semaine prochaine », a indiqué, sur BeInSports, Laurent Blanc, un peu agacé par cela. Selon RMC, si le défenseur néerlandais, remplaçant depuis le début de la saison, n’était pas du voyage à Montpellier, c’était bel et bien une sanction décidée par le staff du Paris Saint-Germain. Le PSG n’aurait pas apprécié que Grégory Van der Wiel ne participe pas au décrassage d’après-match dimanche dernier contre Ajaccio au Parc des Princes. Et c’est pour cela qu’il aurait été tenu à l’écart. A dix jours de la fin du mercato, cette montée en température pourrait pousser vers la sortie un joueur dont on disait récemment qu’il allait prolonger avec le PSG.