En colère, Rothen ridiculise les « spectateurs » du PSG

En colère, Rothen ridiculise les « spectateurs » du PSG

Photo Icon Sport

Longtemps accroché par Toulouse mardi en seizièmes de finale de Coupe de France (2-1 pour les Parisiens), le Paris Saint-Germain a subi les sifflets du Parc des Princes. Une réaction jugée inacceptable.

Le public du Parc des Princes ne laisse rien passer. Et surtout pas une première période ratée qui a permis au Téfécé de rentrer à la pause en menant au score. C’est donc sous les sifflets, qui se faisaient déjà entendre en début de match, que les Parisiens regagnaient les vestiaires. De quoi irriter Laurent Blanc. « Ça, ça m’agace, je vous le dis franchement », a réagi l’entraîneur du PSG, imité par un Jérôme Rothen sans pitié pour les pseudos supporters…

« Contre Toulouse, il y avait des sifflets dès la 20e minute. C’est inadmissible. J’ai du mal à accepter qu’une telle équipe puisse se faire huer. Aujourd’hui, le public vient au Parc consommer du spectacle. Ce sont des spectateurs qui viennent voir les stars jouer. Ils s’identifient moins au PSG, a souligné l'ancien joueur du club de la capitale dans le quotidien Le Parisien. C’est aussi ce que vivent des clubs comme le Real ou Barcelone. Mais ça me fait mal au cœur. Des sifflets à mon époque ? Bien sûr ! Mais avec le recul, je dirais presque qu’on les méritait. Et personne ne nous sifflait au bout de dix minutes ! (…) En plus de ne pas soutenir leur équipe, certains ne connaissent rien au foot ! » Décidément, les siffleurs auraient mieux fait de s’abstenir.