Agression d'Hamraoui, un « ami » d'Aminata Diallo en garde à vue

Agression d'Hamraoui, un « ami » d'Aminata Diallo en garde à vue

Icon Sport

L'équipe féminine du PSG vit décidément une saison chaotique. Alors que le club a décidé de priver Kheira Hamraoui d'entraînement cette semaine, la police a interpellé et placé en garde à vue un proche d'Aminata Diallo.

On ne sait pas si Netflix regarde attentivement cette triste affaire, mais nul doute que l’agression de Kheira Hamraoui en novembre 2021, alors qu’elle rentrait d’un repas pris en commun avec ses coéquipières du Paris Saint-Germain, a de quoi faire une belle série. Quelques jours après cette violente attaque de la footballeuse internationale tricolore du PSG, Aminata Diallo, qui évolue dans le même club et avec les Bleus, avait été placée en garde à vue, avant d’être relâchée, la police n’ayant strictement rien à lui reprocher. La suite avait été chaotique, avec l’implication d’Eric Abidal, dont le couple a volé en éclats suite à cette affaire, l’ancien joueur n’ayant rien à voir avec l’agression de Kheira Hamraoui. D’autres noms ont circulé, mais depuis l’enquête semblait ne pas avoir réellement avancé. Sur le plan sportif, Kheira Hamraoui et Aminata Diallo sont évidemment fâchés à mort, et aussi bien au Paris SG qu’en équipe de France nombreuses sont ceux à avoir choisi le camp de Diallo. Et le dernier rebondissement révélé ce mercredi par l’AFP risque de faire du bruit.

Un homme connu des services de police en garde à vue dans l'affaire Hamraoui 

Tandis que Kheira Hamraoui est actuellement mise à l’écart de l’entraînement collectif au PSG, suite à une altercation entre joueuses samedi dernier à la veille de la demi-finale aller de Ligue des champions contre Lyon, c’est un homme présenté comme « proche » et « ami » d’Aminata Diallo qui a été interpellé par la police et placé en garde à vue dans le cadre de l’agression de la footballeuse parisienne en novembre dernier. Le parquet de Versailles a confirmé à l’AFP qu’une personne était bien en garde à vue dans ce dossier. « Cet « ami » d’Aminata Diallo, « majeur » et « connu des services de police », « aurait joué un rôle dans l’agression » de sa coéquipière, d’après la source proche de l’enquête », précise de son côté Le Parisien sans en dire sur ce rôle. Ni l'avocat de Kheira Hamraoui ni celui d'Aminata Diallo n'a voulu réagir à cette information.