OL : Une légende s’écroule au mercato

OL : Une légende s’écroule au mercato

Icon Sport

Léo Dubois s'est envolé vers la Turquie afin de signer à Galatasaray. Un transfert qui étonne dans le cercle de l'OL. 

Si l’AS Monaco bat tous les records pour sa capacité à vendre ses joueurs à des sommes folles, l’Olympique Lyonnais est considéré comme un club capable de très bien vendre ses joueurs majeurs. Depuis des années, cela permet au club rhodanien de se financer et cet été encore, les départs de Lucas Paqueta ou Houssem Aouar sont envisageables, et pourraient provoquer de très belles rentrées d’argent, même si la perte sportive est indéniable. En ce qui concerne les belles ventes ou les rentrées d’argent, il va falloir oublier le dossier Léo Dubois. Le latéral droit de l’OL est arrivé mercredi soir à Istanbul et a été accueilli comme il se doit par les fans de Galatasaray. Il se prépare à passer sa visite médicale et à signer son nouveau contrat. L’ancien nantais quitte l’OL par la petite porte, victime de la vindicte des supporters qui empêche toute envie commune de continuer l’aventure. Son niveau de jeu n’a pas non plus répondu aux attentes, alors qu’il était capitaine et a perdu sa place de titulaire au profil de Malo Gusto.

4 millions d'euros envolés ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Léo Dubois (@leo_dubois15)

Mais pour un international français qui a encore deux ans de contrat, les 3 millions d’euros que va récupérer l’Olympique Lyonnais paraissent ridiculement bas au Progrès. Le journal local s’étonne de voir que Jean-Michel Aulas laisse filer un joueur de 27 ans pour une somme aussi faible. « Une somme de 3 millions d’euros a été annoncée. Mais l’homme est devenu international en arrivant entre Rhône et Saône, a été malgré tout capitaine, et la somme de 3 millions semble étrangement basse. Les arrières latéraux ne sont pas très cotés, dit-on. Peut-être, mais certaines sources indiquent, que Léo Dubois serait valorisé davantage à 7-8 millions, qu’à 3 », explique ainsi Christian Lanier, le journaliste du Progrès, pour qui l’OL a pour le coup failli à sa réputation et a très mal vendu Léo Dubois si les chiffres venaient à se confirmer.