OL : Tolisso refuse, Aulas enchaîne après Lacazette

OL : Tolisso refuse, Aulas enchaîne après Lacazette

Icon Sport

Déterminé à récupérer quelques anciens, l’Olympique Lyonnais s’apprête à retrouver l’attaquant Alexandre Lacazette, laissé libre par Arsenal. Le président Jean-Michel Aulas espère maintenant convaincre le milieu Corentin Tolisso, pour le moment opposé à l’idée d’un retour.

C’est un petit exploit que vient de réaliser l’Olympique Lyonnais. Avec des contraintes financières, et sans coupe d’Europe à proposer la saison prochaine, le club rhodanien a convaincu Alexandre Lacazette de revenir. L’attaquant ne sera pas conservé par Arsenal après la fin de son contrat dans quelques semaines. Une occasion dont le récent huitième de Ligue 1 a profité pour le récupérer sans indemnité de transfert. Et ce n’est pas le seul gros coup espéré au sein de la direction.

Le journaliste Mohamed Bouhafsi confirme un réel intérêt pour Corentin Tolisso, surtout de la part du président Jean-Michel Aulas qui « fait tout pour (le) ramener à la maison ». Mais le dossier s’annonce encore compliqué pour le dirigeant. Laissé libre par le Bayern Munich, le milieu de terrain vient de confier ses plans au journal L’Equipe. Et l’on ne peut pas dire que l’Olympique Lyonnais ait ses faveurs. « Je veux aller dans un club jouer un rôle majeur. Continuer à gagner des trophées, a annoncé l’international tricolore. L'Angleterre, avec l'intensité, me plairait mais je ne m'interdis aucun championnat. »

Toulouse veut jouer la LdC

« Je sais de quoi je suis capable, a poursuivi Corentin Tolisso. Je sais à quel point le changement de vie, le changement d'air, va me faire du bien. » Quant à la piste de son club formateur en particulier, « aujourd'hui, j'ai encore envie de jouer la Ligue des Champions et de la gagner encore une fois, a-t-il répondu. Je veux prendre la meilleure décision pour moi, ma famille et sortir de cette spirale. » Cette réponse sonne comme un refus. Mais rappelons qu’Alexandre Lacazette avait émis ce même souhait de disputer une coupe d’Europe, avant de se laisser séduire par Jean-Michel Aulas.