OL : Corentin Tolisso au plus mal, son retour est un fiasco

OL : Corentin Tolisso au plus mal, son retour est un fiasco

Icon Sport

Le retour à l’OL de Corentin Tolisso est perturbé par de nombreux pépins physiques, frustrant pour le club lyonnais et pour le champion du monde.

Recrue phare de l’Olympique Lyonnais l’été dernier en compagnie d’Alexandre Lacazette, Corentin Tolisso est malheureusement handicapé par de nombreux pépins physiques. Absent contre Clermont la semaine dernière en Ligue 1, le champion du monde 2018 devrait faire son retour dans le groupe face à Nantes en milieu de semaine. Laurent Blanc espère que cette fois, c’est la bonne pour Corentin Tolisso, un joueur qui est censé être l’un de ses leaders sur et en dehors du terrain. En conférence de presse avant le déplacement à Nantes, l’ancien milieu du Bayern Munich a évoqué la frustration qui est la sienne en raison des blessures dont il est victime à répétition, ce qui lui empêche de briller dans son club formateur et de faire de son retour une satisfaction pour tout le monde.

Tolisso frustré par ses pépins physiques

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Corentin (@corentintolisso)

« C’est frustrant parce que je fais tout pour aller bien avec le travail invisible. Il n’y a pas forcément de compréhension et si c’était juste mon travail invisible qui n’allait pas, j’aurais eu juste à régler ça mais ce n’est pas le cas. C’est difficile de trouver une explication de 'pourquoi il a si, pourquoi il a ça'. Il faut que je continue à être sérieux même si je vois que je fais tout bien et que ça ne fonctionne pas. Je ne lâcherai pas même s’il m’arrive quelque chose dans dix jours, dans trois ou six mois. Je ferai tout pour revenir à 100% et donner le meilleur de moi-même. Je pense vraiment que ça va s’arrêter et je veux revenir au top physiquement » a lancé Corentin Tolisso, conscient du temps qu’il perd à 28 ans en raison de ses nombreux pépins. De retour face à Nantes, le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais espère enfin lancer sa saison. Ce serait la meilleure des nouvelles pour son club formateur, qui a plus que jamais besoin de lui et n'a pour le moment quasiment pas pu utiliser son champion du monde, arrivé du Bayern Munich pour apporter de la puissance et de la précision, ce qu'il n'a pas pu faire pour le moment. Et la mauvaise première partie de saison, qui tourne quasiment au fiasco pour le moment, s'explique aussi avec ce genre de problèmes.