OL : Reine-Adelaïde à Rennes, plutôt mourir pour Aulas

OL : Reine-Adelaïde à Rennes, plutôt mourir pour Aulas

Photo Icon Sport

La dernière ligne droite du marché des transferts a débuté, et plusieurs clubs français attendent beaucoup de mouvements.

C’est notamment le cas au PSG et à l’OL. A Lyon, au moins un départ majeur est inévitable, et il s’agira de pouvoir le ou les compenser correctement. Outre les noms d’Aouar et de Depay, celui de Jeff Reine-Adelaïde revient régulièrement. C’est logique vu que le joueur lui-même a demandé à quitter le Rhône, fâché par son temps de jeu trop faible à ses yeux. Immédiatement, Rennes s’est mis sur les rangs pour s’offrir une recrue de luxe, capable de s’occuper de la transition offensive et de répondre aux attentes de la Ligue des Champions. Florian Maurice, qui avait fait venir l’ancienne pépite d’Arsenal d’Angers à Lyon, est bien évidemment sur le coup. Et c’est ce qui pourrait bien tout faire capoter. Car le président Aulas a annoncé ce dimanche soir que JRA est beaucoup plus proche du Hertha Berlin, qui s’est réveillé dernièrement, plutôt que du Stade Rennais. Deux clubs qui ont fait des offres similaires pourtant.

Sur le plateau de Canal+, la stratégie d’Aulas ne faisait aucun doute, le but étant à la fois de faire jouer la surenchère pour récupérer plus de 25 ME de cette vente, mais aussi de couper l’herbe sous le pied à Florian Maurice, dont le président de l’OL n’a pas du tout apprécié les conditions du départ. « Je pense qu’il préfère mourir que de donner le joueur à Florian Maurice », a même envoyé Pierre Ménès, toujours aussi cash en ce qui concerne ses interventions bien évidemment imagées. En attendant, Rennes est prévenu, Lyon ne lui fera aucun cadeau dans ce dossier, et espère bien faire affaire avec le Hertha Berlin.