OL : Maltraité par Rudi Garcia, Jean Lucas veut comprendre

OL : Maltraité par Rudi Garcia, Jean Lucas veut comprendre

Prêté cet hiver au Stade Brestois, Jean Lucas s’épanouit davantage grâce à un temps de jeu supérieur. Mais le milieu appartenant à l’Olympique Lyonnais ne peut s’empêcher de repenser au traitement infligé par l’entraîneur rhodanien Rudi Garcia.

Confronté à une rude concurrence, Jean Lucas n’a eu droit qu’à sept matchs, dont une seule titularisation en Ligue 1 avec l’Olympique Lyonnais cette saison. Dans ces conditions, le milieu de terrain n’a pas hésité à réclamer un bon de sortie facilement accordé. Le Brésilien a en effet rejoint le Stade Brestois, un prêt durant lequel Jean Lucas s’épanouit déjà. Il n’empêche que le joueur sous contrat avec l’OL ne peut s’empêcher de s’interroger sur les choix de l’entraîneur Rudi Garcia.

« Le coach ne m'a pas fait confiance, voilà. Il ne me faisait pas jouer. Je ne sais pas ce que je lui ai fait, ce qu'il s'est passé là-bas, s’est étonné Jean Lucas dans les colonnes de L’Equipe. Mais j'ai toujours continué à travailler, je savais qu'un jour un club viendrait me chercher pour me faire jouer, que j'aurais l'opportunité de montrer que je suis un bon joueur. C'était frustrant pour moi à l'OL. Les rares fois où j'entrais, j'entrais pour deux minutes. Mais tu peux faire quoi en deux minutes ? Tu ne peux rien faire. C'était tout le temps comme ça. Je touchais un ballon, et c'était terminé. »

A Brest, Jean Lucas peut encore aider l’OL

Frustré, le néo-Brestois continue tout de même de suivre l’OL, l’équipe qu’il pourrait retrouver la saison prochaine. « Je regarde les matchs dès que je peux, bien sûr, a-t-il confié. J'ai encore trois ans de contrat à Lyon. Les choses peuvent changer, j'espère retourner là-bas après mon prêt et montrer que je peux jouer. Et cette saison, s'ils sont champions, je serai champion aussi, car j'ai joué quelques matchs. Ma tête est à Brest, bien sûr, mais si je peux aider l'OL je le fais. Je peux marquer lors de la dernière journée contre le PSG par exemple (rires). Comme ça, je participe ! » Et surtout, Jean Lucas donnerait enfin satisfaction à Rudi Garcia.