OL : Lyon et Paris martyrisés, il dit bravo

OL : Lyon et Paris martyrisés, il dit bravo

Icon Sport

Lundi, la Fédération Française de Football a dégainé de très lourdes sanctions à l’encontre du Paris FC et de l’OL.

Après les incidents du 17 décembre à la mi-temps du 32e de finale de la Coupe de France, le match a été donné perdant au Paris FC et à l’Olympique Lyonnais. Les deux clubs sont donc éliminés de la compétition. Par ailleurs, le club rhodanien a pris cher avec l’interdiction de déplacement pour ses supporters jusqu’à la fin de la saison tandis que le Paris FC a écopé d’une interdiction de jouer au stade Charléty pendant cinq matchs. Pour les incidents intervenus en Ligue 1, jamais la LFP n’avait tapé aussi fort. La Fédération Française de Football, organisatrice de la Coupe de France, avait la volonté de marquer le coup. Une excellente chose selon Kevin Diaz, qui a félicité les membres de la commission de discipline de la FFF pour cette sévérité inattendue.

Kevin Diaz salue la sévérité de la FFF

« En ce qui concerne les sanctions contre l’OL et le Paris FC, j’avoue que j’ai été un peu surpris mais agréablement surpris par la sévérité. Oui, c’est sévère mais je trouve que c’est juste d’éliminer les deux clubs car les deux clubs avaient des responsabilités. Peut-être que le stade Charléty n’était pas sécurisé comme il aurait fallu, peut-être que ce n’était pas la bonne enceinte pour recevoir des supporters lyonnais qui étaient dans des conditions étranges quand ils sont arrivés. Et bien sûr, les supporters de l’OL se sont comportés de manière inacceptable. Ce n’est pas rien pour moi que ce soit la FFF qui ait pris ses sanctions. En tant que fédération, ils ont envoyé un message fort avec de telles sanctions et c’est très bien » a apprécié le consultant de RMC, pour qui la LFP aurait été bien inspiré d’être aussi sévère dans les premiers incidents de la saison en août lors de Nice-OM…