OL : Les supporters sont ingrats, le DG de Lyon est effaré

OL : Les supporters sont ingrats, le DG de Lyon est effaré

Photo Icon Sport

Les supporters de l'Olympique Lyonnais estiment que le club pense trop au business et pas assez au football. Une grosse erreur selon l'un des hommes forts de l'OL.

Jean-Michel Aulas se fait régulièrement chatouiller concernant sa gestion de l’Olympique Lyonnais sur le plan sportif, y compris parmi la communauté des supporters de l’OL. Si personne ne conteste la réussite du projet mené depuis des décennies par le patron du club rhodanien, sa capacité à plus parler argent que football agace légèrement, et le désormais fameux EBITDA est devenu un running gag sur les réseaux sociaux. Mais pour Vincent Ponsot, très proche de Jean-Michel Aulas depuis des années et désormais directeur général du football de l’Olympique Lyonnais, les supporters ont tort de penser que le président de l’OL ne pense pas au foot quand il parle économie et finance. Se confiant sur Olympique-et-Lyonnais.com, l’un des hommes forts du club de la capitale des Gaules ramène les fans à la réalité.

« On est un club de football, le cœur de l’activité reste le rectangle vert, mais l’un ne va pas sans l’autre. J’entends ce souhait des supporteurs mais j’ai également beaucoup de mal à les comprendre. Ce sont des cercles vertueux. Si on n’a pas une bonne équipe, en l’occurrence masculine, car c’est elle qui génère de l’économie, tout le reste ne peut pas exister. À l’inverse, s’il n’y a pas tout ce qu’on développe en parallèle, on ne pourra pas avoir une équipe compétitive. Tout est lié. Comme je le disais, je peux comprendre qu’un supporteur dise qu’on parle trop d’économie, sauf que ce même supporteur souhaite, et c’est tout à fait normal, voir une grosse équipe avec de bons joueurs. Il faut générer des revenus (…) Je trouve dommage de constater qu’il y a une réelle reconnaissance à l’étranger de ce qu’a créé Jean-Michel Aulas et de moins le ressentir chez nous. Toutes ces infrastructures, c’est la pérennité du club pour les années à venir », confie Vincent Ponsot, qui a du mal à comprendre cette situation autour de l'Olympique Lyonnais.