OL : La drôle de vengeance d'Aulas contre Canal+

OL : La drôle de vengeance d'Aulas contre Canal+

Le président de l'Olympique Lyonnais n'a pas apprécié les critiques de Maxime Saada à son encontre et Jean-Michel Aulas l'a fait comprendre au moment de choisir Amazon.

Maxime Saada l’a reconnu cette semaine sur RMC, du côté de Canal+ on n’a pas digéré les propos du président de l’Olympique Lyonnais lequel s’était réjoui de manière spectaculaire du choix de Mediapro en 2018. « On n'a pas apprécié. Attendez, le 'jour béni des Dieux' d'Aulas, je l'ai encore en travers de la gorge », avait reconnu le patron de la chaîne cryptée à quelques jours de la réunion de la Ligue de Football Professionnel. Mais ce que ne savait pas Maxime Saada, très véhément lors de cette interview, c’est que Vincent Labrune et la LFP lui réservaient une mauvaise surprise, à savoir le choix d’Amazon pour reprendre les lots abandonnés par Mediapro, et notamment le match du dimanche à 21 heures tant désiré par Canal+. De quoi rendre fou le responsable de la chaîne du groupe Bolloré, mais de quoi faire le bonheur de Jean-Michel Aulas.

Et selon Le Parisien, le patron de l’Olympique Lyonnais s’est ouvertement réjoui de cette décision de préférer l’offre d’Amazon à celle de Canal+. Au point même de ressortir une petite formule qui va venir titiller Maxime Saada puisque Jean-Michel Aulas a lancé devant ses collègues du conseil d’administration son célèbre : « C’est un jour béni pour le foot français » tout comme il l’avait fait il y a 3 ans. Bien évidemment, le président de l’OL sait que cela va revenir aux oreilles du patron de C+, lequel l’avait provoqué sur ce thème. La vengeance est un plat qui se mange froid et avec le feuilleton des droits TV de la Ligue 1 on pourrait reparler de tout cela dans les années qui viennent, même si Amazon n’aura jamais de problème pour payer ses échéances.