OL : La justice confirme les sanctions contre ceux qui ont attaqué Anthony Lopes

OL : La justice confirme les sanctions contre ceux qui ont attaqué Anthony Lopes

Photo Icon Sport

La dimanche 16 avril dernier, le température était monté du côté de Furiani où le Sporting Club de Bastia recevait l'Olympique Lyonnais. De très vifs incidents avaient lieu avant le match, puis à la pause, incitant finalement l'arbitre à annuler le match, qui était finalement donné perdu, avec les effets que l'on connait, au club corse. Anthony Lopes, le gardien de but de l'OL, avait notamment été pris à partie par des Bastiais très remontés.

Sur le plan de la justice civile, Anthony Agostini, directeur des services généraux du SC Bastia et Antoine Boccheciampe, un stadier corse, avaient été condamnés en première instance à une amende de 750 euros pour le premier, et deux mois de prison avec sursis pour le second. Ces deux peines ont été confirmées ce mercredi par la Cour d'Appel de Bastia, Les deux hommes devront également signer un chèque de 1500 euros à la Ligue de Football Professionnel qui s'était portée partie civile.