OL : Jérôme Boateng de retour en Allemagne ?

OL : Jérôme Boateng de retour en Allemagne ?

Icon Sport

Le défenseur allemand de l'Olympique Lyonnais avait été poussé à la retraite internationale par Joachim Löw, mais son successeur a téléphoné au joueur de l'OL pour parler d'un retour.

Il y a deux ans, alors aux commandes de l’équipe d’Allemagne de Football, Joachim Low avait marqué la fin d’une époque pour certaines des stars de la Mannsachft, dont Jérôme Boateng. « 2019 est l'année d’un nouveau départ pour l'équipe nationale allemande de football. Jérôme Boateng, Mats Hummels et Thomas Muller ne feront plus partie de l'équipe nationale. Je remercie Mats, Jérôme et Thomas pour toutes ces années extraordinaires de succès que nous avons passées ensemble », avait lancé le sélectionneur allemand. Des propos qui lui avaient valu de vifs reproches de la part du Bayern Munich, même si les résultats de l’équipe d’Allemagne lors du Mondial en Russie plaidaient en faveur de Low. Depuis, Jérôme Boateng en est donc resté à 76 sélections, et semblait devoir conjuguer sa carrière internationale au passé. C’est du moins ce que l’on pouvait croire jusqu’aux révélations ce mercredi du puissant quotidien allemand Bild. En effet, le nouveau défenseur de l’Olympique Lyonnais, laissé libre par le Bayern Munich, pourrait faire un incroyable retour en équipe d’Allemagne.

Jérôme Boateng en équipe d'Allemagne grâce à Lyon

Bild affirme en effet que le nouveau sélectionneur allemand, Hansi Flick, qui a pris la succession de Joachim Low le 1er août dernier, a pris récemment contact avec Jérôme Boateng afin d’envisager un possible retour en équipe d’Allemagne. Visiblement, Flick a vu que le joueur de 33 ans s’était bien installé à l’Olympique Lyonnais, et qu’il méritait probablement de revenir avec la Mannschaft. Rien n’a filtré de la discussion du sélectionneur allemand avec le joueur de l’OL, mais le média d’outre-Rhin est persuadé que Boateng peut faire son retour à l’occasion des qualifications pour le Mondial 2022 au Qatar. Lors de sa nomination, Hansi Flick avait clairement fait savoir qu'il ne fermait la porte à personne, et surtout pas aux joueurs d'expérience.