OL : Gros coup dur pour Youssouf Koné, Lyon l’envoie à Troyes

OL : Gros coup dur pour Youssouf Koné, Lyon l’envoie à Troyes

Persuadé de pouvoir s’imposer à l’OL cette saison, Youssouf Koné a été poussé vers la sortie et va s’engager à Troyes.

Le remue-ménage continue à l’Olympique Lyonnais en ce qui concerne le poste spécifique de latéral gauche. Melvin Bard a rejoint Nice et laisse donc de la place à Henrique Silva, qui est arrivé gratuitement du Brésil en tant que joueur libre. L’avenir de Maxwel Cornet étant toujours très incertain, l’international ivoirien est en effet suivi par des clubs anglais et allemands, Youssouf Koné avait affiché son intention d’en profiter pour se faire une place cette saison à Lyon, après deux prêts peu convaincants en Espagne et en Turquie. Il n’en sera rien.

L’Olympique Lyonnais est en effet sur le point de finaliser le prêt du latéral gauche qui s’était révélé à Lille, et sur lequel Peter Bosz ne compte pas de toute évidence. Le Malien va en effet rejoindre Troyes dans les prochains jours, ce qui lui permettra au moins de retrouver la Ligue 1. C’est tout de même une énorme douche froide pour le natif de Bamako, qui pensait bien avoir sa chance en préparation et pour la suite de la saison à Lyon, avec l’enchainement des matchs et la possibilité d’être utilisé en Coupe d’Europe. 

Aucune option d'achat

Mais plusieurs médias, dont L’Equipe et Foot Mercato, confirment que le prêt est désormais bouclé. De plus, l’ESTAC voit littéralement Koné comme un joueur de complément, et n’a pas prévu de s’appuyer sur lui pour les prochaines années. Ainsi, l’OL n’a pas vu le club aubois réclamer une option d’achat pour ce prêt et Koné rentrera donc à Lyon en juin 2022. Dur à digérer pour l’arrière gauche, qui va désormais s’attacher à prouver à ses dirigeants qu’ils se trompent à son sujet et qu’il est capable d’avoir un impact en Ligue 1, lui qui n’a disputé qu’une dizaine de matchs la saison dernière au coeur de ses deux prêts. 

Pour Lyon, cela laisse simplement Cornet et Henrique Silva en concurrence à ce poste, avec une grosse incertitude au sujet de l’avenir de l’ancien messin. Voilà aussi pourquoi l’OL a été annoncé comme un courtisan d’Emerson Palmieri, le latéral international italien qui évolue à Chelsea, mais qui sera très cher. Le club londonien en réclame en effet au moins 15 ME. Une somme copieuse pour Lyon, même si Peter Bosz va bien devoir récupérer des joueurs dans les prochaines semaines, sous peine de débuter la saison avec une équipe vraiment légère pour jouer les premiers rôles en Ligue 1.