OL : Depay chouchou d'Aulas à l'OL, le vestiaire se pose des questions !

OL : Depay chouchou d'Aulas à l'OL, le vestiaire se pose des questions !

Photo Icon Sport

Du côté de l’Olympique Lyonnais, tout ne tourne pas rond ces dernières semaines. Sur le terrain, et en dehors...

En effet, le jeu de l’équipe ne va pas en s’améliorant et plusieurs épiphénomènes individuels ont plombé l’ambiance. Le dernier en date concerne Tanguy Ndombele, remplacé à la mi-temps par Bruno Genesio face à Bordeaux, samedi après-midi lors du match de la 12e journée de Ligue 1. Et à l’issue du match nul concédé par l’OL, Jean-Michel Aulas avait égratigné l’international français, estimant qu’il n’avait pas eu les bonnes attitudes. De quoi mettre de l’huile sur le feu en gérant ce dossier de manière étrange. Une gestion qui fait grincer des dents, d'autant qu'elle n'a rien à voir avec la gestion du dossier Memphis Depay, selon L’Equipe.

« En interne, certains se sont interrogés sur la manière dont Aulas avait géré publiquement l’affaire Depay » écrit le journal, avant de poursuivre. « Le président lyonnais avait estimé que Memphis en avait trop fait, tout en rappelant suffisamment de fois qu’il était un grand joueur. Ce qui a donc laissé certains perplexes face à une situation où l’attitude récente du joueur a pu irriter le reste du groupe. Et samedi face aux sifflets suscités par la prestation de l’ancien Mancunien, JMA avait appelé à soutenir les joueurs en difficulté. Une mansuétude dont n’a pas profité Ndombele, stigmatisé par sa sortie décevante ». Tout le monde n’est donc pas traité de la même façon par Jean-Michel Aulas à l’OL. C’est tout du moins ce que laisse clairement sous-entendre le quotidien national dans ses colonnes…