OL : Caqueret priorité du Milan, c'est la panique !

OL : Caqueret priorité du Milan, c'est la panique !

Icon Sport

Tout pourrait être remis en cause dans le dossier de la prolongation de Maxence Caqueret, car le milieu de terrain de l'OL est ciblé par l’AC Milan.

Les feux étaient au vert, il n’y avait plus qu’à signer la prolongation de contrat de Maxence Caqueret à l’Olympique Lyonnais jusqu’en 2026 ou 2027… mais tout est finalement relancé. Et pour cause, RMC dévoile que l’AC Milan a brutalement fait irruption dans le dossier Maxence Caqueret, et tente le tout pour le tout afin de convaincre le milieu de terrain de Lyon et de l’Equipe de France espoirs. Un accord salarial avait pourtant été trouvé entre Maxence Caqueret et l’OL, qui était prêt à offrir plus de 300.000 euros par mois à son milieu de terrain, soit le triple de son salaire actuel. Mais ces dernières heures, la proposition de l’AC Milan a totalement chamboulé le milieu de terrain de 22 ans. Et pour cause, le club lombard va disputer la Ligue des Champions la saison prochaine, ce qui n’est pas le cas de l’OL.

Caqueret en pleine réflexion, l'OL tremble

Après avoir recruté Pierre Kalulu, Olivier Giroud et Théo Hernandez, trois joueurs français qui se sont très bien acclimatés au Milan AC, le club lombard entend poursuivre dans la voie d’un recrutement bleu blanc rouge. Le nom de Boubacar Kamara a parfois été associé à l’AC Milan mais c’est finalement sur Maxence Caqueret que les dirigeants milanais ont jeté leur dévolu. Le montant de l’offre de Milan n’a pas été dévoilée mais selon la radio, il est acté et avéré que l’actuel leader de la Série A a bien transmis une proposition à Maxence Caqueret. Reste maintenant à voir si le Milan AC s’est également renseigné auprès de l’OL sur le tarif réclamé par Jean-Michel Aulas pour un potentiel transfert du milieu de terrain lyonnais. De son côté, le joueur est « en réflexion » car l’offre de l’AC Milan change absolument tout. Pour l’heure, la tendance est toujours à une prolongation à Lyon mais désormais, les supporters de l’OL peuvent légitimement trembler.