OL : Caqueret le jure, la thérapie Blanc fonctionne

OL : Caqueret le jure, la thérapie Blanc fonctionne

Icon Sport

L'OL reprendra sa saison en Ligue 1 face au Stade Brestois le 28 décembre prochain. Et c'est bien l'inquiétude qui prédomine dans le Rhône...

Laurent Blanc et ses hommes ont connu une trêve internationale riche en émotions. En effet, la vente de l'OL a été scellée et les matchs de préparation ont été nombreux. Cependant, ils n'ont pas été concluants à part une victoire contre Liverpool. En au-delà des résultats, c'est la manière qui n'a pas plu. Des réunions ont même eu lieu ces dernières heures à l'OL pour faire le point sur la situation avant la reprise. Et apparemment, cela a permis à certains joueurs de prendre conscience de la situation et de retrouver une bonne dose de motivation. Auteur d'un début de saison assez décevant, Maxence Caqueret s'est exprimé ces dernières heures en conférence de presse. 

Caqueret annonce des changements à l'OL 

Le jeune milieu de terrain a notamment évoqué le retour de la Ligue 1 et le match face à Brest ce mercredi. Selon lui, tout est presque rentré dans l'ordre à l'OL. « Les matches n’ont pas tout montré. On a corrigé pas mal de choses. On est mieux dans nos têtes. On se trouve mieux, il y a plus de communication. C’était un point défaillant. On sent le changement et la motivation de toute l’équipe. On était presque muets sur le terrain. C’est difficile d’avancer quand on ne communique pas. On a pu échanger entre nous sur ce qui n’allait pas. Ces réunions nous ont fait énormément de bien... On voit le progrès dans l’attitude. C’était très frustrant après les matches. On sentait qu’il manquait de l’agressivité, cette envie de gagner qu’on retrouve à l’entraînement », a notamment indiqué Maxence Caqueret, déterminé à faire remonter l'OL en classement dès la reprise du championnat. Pour aider les Gones, la direction rhodanienne pourrait en plus mettre la main au portefeuille pour recruter cet hiver. L'arrivée de John Textor devrait permettre à Laurent Blanc de bénéficier d'un budget de plus de 40 millions d'euros, qui devra aussi servir à la section féminine.