OL : Azmoun à la Juventus, Lyon tremble

OL : Azmoun à la Juventus, Lyon tremble

Icon Sport

Actuellement en stage à Dubaï avec ses coéquipiers du Zénith Saint-Pétersbourg, Sardar Azmoun est au cœur des rumeurs à Lyon, mais hélas pour l'OL pas qu'à Lyon.

Sardar Azmoun ne sait pas encore dans quel club il jouera dans deux semaines, mais l’attaquant iranien sait qu’il est très convoité par deux clubs, l’Olympique Lyonnais et la Juventus. Mais c’est pour l’instant avec le club russe, où il est encore lié six mois, qu’il se prépare du côté des Emirats. Même s’il ne participe pas aux séances collectives en raison d’un petit souci physique, Sergei Semak a indiqué vendredi que son buteur bénéficiait d’un « programme individuel » afin de reprendre au plus vite le travail collectif. Ne souhaitant pas s’exprimer sur l’avenir de son joueur, l’ancien footballeur laisse ses dirigeants gérer ce dossier. Et c’est peu dire que ces derniers ne manquent pas d’offres. Si l’intérêt de Newcastle pour Sardar Azmoun ne s’est pour l’instant pas concrétisé, Lyon et Newcastle ont, eux, avancé leurs pions. Tandis que Jean-Michel Aulas a transformé une offre initiale de 3 millions d’euros en une nouvelle proposition de presque le double, Andrea Agnelli est lui aussi entré dans la danse.

La Juventus veut Azmoun tout de suite après la blessure de Chiesea

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par IAmSardar (@sardar_azmoun)

Le nom de la Juventus avait circulé ces dernières semaines concernant le buteur iranien, mais les choses étaient floues. La grave blessure de Federico Chiesa dimanche dernier contre l’AS Rome, et l’absence pour toute la saison de l’attaquant italien, ont poussé les dirigeants du club turinois à passer à l’offensive. Ce samedi le quotidien sportif de Turin, Tuttosport, annonce que cette fois l’offre de la Juve pour Sardar Azmoun est prête, on parle même d’un montant supérieur à 5 millions d’euros. Pas de quoi rassurer Peter Bosz, lequel a encore confié vendredi en conférence de presse tout le bien qu'il pensait de l'attaquant du Zénith Saint-Pétersbourg, les dirigeants du club russe semblant prendre un malin plaisir à attendre que le prix d'Azmoun grimpe encore et encore.