OL : Aulas taille les haters, le mercato c'est pas la PlayStation

OL : Aulas taille les haters, le mercato c'est pas la PlayStation

Photo Icon Sport

Depuis plus de deux semaines, l’Olympique Lyonnais est au cœur de l’actualité en cette période de mercato hivernal.

Il faut dire que le club rhodanien a décidé d’être actif, notamment dans le but de combler les absences de Jeff Reine-Adelaïde et de Memphis Depay, victimes d’une rupture des ligaments croisés à la fin de l’année 2019. Dans le secteur offensif, plusieurs joueurs sont visés mais les pistes lyonnaises (Toko-Ekambi, Kadewere) sont loin de faire l’unanimité. Les critiques sont nombreuses, notamment de la part des supporters, ce qui ne semble pas perturber plus que cela l’état-major de l’OL.

C’est ainsi que sur Twitter, le président rhodanien Jean-Michel Aulas a tenu à calmer les haters, rappelant que le mercato hivernal était délicat et qu’il fallait faire confiance aux professionnels du recrutement à Lyon, à savoir Florian Maurice et Juninho notamment. « Il faut arrêter les affirmations péremptoires sur les choix et décision de notre OL. Qui est mieux placé que les techniciens expérimentés, associés aux dirigeants historiques, pour décider du mercato ? Stop au bashing des apprentis entraîneurs sur PlayStation ! » s’est emporté un Jean-Michel Aulas bien décidé à faire valoir son autorité en cette période délicate pour l’OL. Pas habitué à se montrer actif en hiver, le président lyonnais n’a pas l’intention de faire n’importe quoi au mercato, que cela plaise ou non aux supporters du club rhodanien, actuellement 7e de Ligue 1 et encore en lice dans toutes les compétitions.