OL-ASSE : La fièvre et le fight du samedi soir font scandale

OL-ASSE : La fièvre et le fight du samedi soir font scandale

Photo Icon Sport

La présence revendiquée de supporters de l'AS Saint-Etienne samedi soir à Lyon a provoqué une bataille rangée contre des Ultras de l'OL. Les réactions sont unanimes contre ces incidents.

Interdits de déplacement ce dimanche à Lyon pour assister au match entre l’AS Saint-Etienne et l’Olympique Lyonnais, les membres des Magic Fans ont jugé malin d’annoncer samedi soir qu’ils se rendraient dans le centre-ville de Lyon jusqu’à minuit, histoire de défier l’arrêté préfectoral. Mais forcément, cette provocation n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd pour quelques supporters lyonnais. Et selon différentes sources, les Ultras des deux camps auraient décidé d’avoir une franche explication, via un fight, dans les rues de la capitale des Gaules. Tout cela au moment même où une manifestation spontanée était organisée pour contester l’application du 49-3 concernant le débat sur la réforme des retraites.

La situation était explosive à Lyon et forcément cela a…explosé. Après une bagarre violente et de nombreux dégâts dans le mobilier urbain, les pompiers ont transporté à l’hôpital six blessés, dont un très sérieusement touché à un oeil, tandis que des témoins affirment que plusieurs supporters de l’ASSE sont repartis en sale état via le train. Ce dimanche, l’unanimité se fait contre les rivaux des deux camps, lesquels ont donné raison aux autorités d’avoir pris une telle décision d’interdire le déplacement. « Ça se donne rendez vous.... Ça se tape ! vive le sport, vive le foot.... Quel bordel ! C'est insupportable ! », écrit ainsi Florian Genton, tandis que Pierre Ménès est lui aussi consterné : « Ouin ouin les interdictions de stade. Et là on dit quoi? Écœurant ». Pour l'instant, les deux clubs sont resté silencieux après ces incidents.