OL : Aouar détruit la polémique entre Juninho et lui

OL : Aouar détruit la polémique entre Juninho et lui

Photo Icon Sport

Eloigné du groupe de l'Olympique Lyonnais pour la réception de Reims à la demande de Juninho, Houssem Aouar est sorti de son silence et s'explique sur cette sanction.

A la surprise générale, Houssem Aouar a été puni la semaine passée, l’international tricolore de l’Olympique Lyonnais étant mis à l’écart du groupe de Rudi Garcia pour la réception du Stade de Reims, dimanche. Motif de cette sanction infligée par le directeur sportif brésilien de l’OL, le refus d’Houssem Aouar de participer au décrassage d’après-match il y a 8 jours après la victoire de Lyon à Angers. Privé de la rencontre face aux Champenois, le milieu offensif lyonnais s’est réjoui de la victoire de son club, un résultat qui permet à l’Olympique Lyonnais de rester sur le podium de la Ligue 1. Et ce lundi, Houssem Aouar s’est même expliqué concernant le détail des événements qui ont abouti à cette punition. Comme certains l’avaient avancé, il y a bien eu une incompréhension entre le joueur et Juninho, mais ce dernier tenait à marquer le coup.

Pas de quoi lui en tenir rigueur a reconnu, sur RMC, Houssem Aouar. « J’ai préféré ne pas réagir avant le match, parce que c’était un match très important dans la course au podium, et on l’a gagné, c’est bien. Honnêtement, il n’y a rien de grave, on en a un peu trop fait. C’est parti d’un quiproquo. Ce qu’il faut savoir, c’est que contre Angers, je ne suis pas rentré à cause de la qualité du terrain, je reviens d’une blessure à un adducteur, c’est ce que le coach m’a dit. Après le match, il y a eu un entraînement sur ce même terrain, et j’ai refusé d’y participer pour la même raison ; à cause de la qualité de la pelouse. Le lendemain, alors qu'il y avait un jour de repos pour l'équipe, je suis revenu au club pour faire une séance avec le coach et le préparateur, sur un terrain plus approprié pour mes adducteurs, parce que c’est une blessure que je traîne depuis un mois et demi. Mais il n’y a rien du tout. Je respecte la décision de mon directeur sportif, ça a été un très grand joueur, il sait ce qu’il fait. Il n’y a pas autant d’histoires à faire (...) Franchement, j’ai bien vécu cette affaire parce qu’il n’y a rien. Il faut passer à autre chose, on tourne bien en ce moment, donc il faut regarder de l’avant et arrêter de parler de ça. Moi, je ne suis rien à côté du groupe », a confié un Houssem Aouar qui n’a visiblement pas le souhait d’en faire des tonnes sur cette histoire désormais à conjuguer au passé du côté de l’Olympique Lyonnais.