OL : Adieu l'Europe, Lyon déjà en danger

OL : Adieu l'Europe, Lyon déjà en danger

Icon Sport

Tandis que les équipes du haut de classement enchaînent les victoires, l'Olympique Lyonnais s'enlise dans le ventre mou du classement. Et si le podium semble déjà oublié, même un ticket européen ne sera pas simple à décrocher.

Laurent Blanc, Jean-Michel Aulas et les joueurs de l’Olympique Lyonnais doivent avoir le vertige ce lundi en regardant le classement de la Ligue 1 au moment où le Championnat se met en pause pendant plus d’un mois pour laisser place au Mondial. Huitième depuis quelques semaines, l’OL est à quinze points du RC Lens, et dix points de Rennes, l’OM ayant même repris neuf longueurs d’avance sur l’équipe d’Anthony Lopes et ses coéquipiers. Désormais, l’entraîneur français veut remettre ses joueurs dans le coup sur le plan physique et cela passe par deux stages en Espagne puis à Dubaï. Du côté du président lyonnais, on l’a encore dit après le triste nul contre Nice, tout espoir n’est pas perdu, et JMA est persuadé qu’après la trêve c’est un nouvel OL qui va bousculer la hiérarchie de la Ligue 1. Mais en attendant, les chiffres sont là et ils ne sont pas vraiment du genre à rassurer les supporters.

L'OL n'avance pas, les autres équipes si

Car à ce stade du Championnat de Ligue 1, la formation de Laurent Blanc, qui a succédé à Peter Bosz, a pris 21 points en 15 matchs et comme le fait remarquer le site Olympique-et-Lyonnais, c’est un total assez désastreux pour le club rhodanien. Il y a eu pire une seule fois au 21e siècle, c’était lors du championnat 2013-2014, la formation de Rémi Garde était alors 10e avec 19 points, et avait finalement réussi à arracher une cinquième place en Ligue 1, mais pas mieux, après une superbe deuxième partie de saison. A l’époque, le PSG avait déjà dynamité le championnat, alors qu’en 2022, le club de la capitale a encore Lens et dans une moindre mesure Rennes à ses trousses. Autrement dit, enchaîner de bons résultats ne suffira probablement pas, car devant les autres équipes de Ligue 1 carburent très bien. Il y a deux saisons, après 15 journées de Ligue 1, l’OL de Rudi Garcia comptait 30 points et était troisième avec deux longueurs de retard sur Lille, alors leader, et un seul sur le PSG. Autre salle, autre ambiance.