OL : 52 tirs sans but contre Nice, la stat qui tue

OL : 52 tirs sans but contre Nice, la stat qui tue

Photo Icon Sport

Tout le monde pensait que l'Olympique Lyonnais était guéri. Après sa probante victoire contre le Paris Saint-Germain dimanche dernier (2-1), le club rhodanien semblait avoir une voie toute tracée vers la deuxième place de la Ligue 1. Sauf que ce dimanche soir, l'équipe de Bruno Genesio est retombé de haut à Nice (0-1). Après cinq victoires de suite, l'OL a donc rechuté en championnat. Un couac à l'approche de son huitième de finale aller de Ligue des Champions contre le Barça. Désormais relégué à six longueurs du LOSC, Lyon peut toutefois s'en prendre qu'à lui-même, puisque comme au match aller contre Nice (0-1 en août), l'OL a été puni par une inefficacité à peine croyable, comme l'atteste ce tweet de Gaël Berger‏.

« Le plus grand exploit de l’OL cette saison, ce n’est pas d’avoir battu Manchester City ou le PSG. C’est d’avoir perdu deux fois contre Nice sans mettre un but malgré 52 frappes ! 2 hypothèses pour expliquer les 52 frappes sans but de l’OL contre Nice : manque de chance, manque de réussite, super gardien en face OU mauvais choix (zone du but visé), manque d’agressivité, égoïsme. A chacun son avis », lance le journaliste sur les réseaux sociaux. Très fort dans les grands matchs où il y a de l'espace, l'OL continue donc de galérer dans certaines rencontres de moindre importance face à des équipes regroupées en défense. Une véritable constante sous l'ère Genesio...