OGCN : Blanc, Rangnick, Marcelino, Rivère arrête le délire

OGCN : Blanc, Rangnick, Marcelino, Rivère arrête le délire

Photo Icon Sport

Ce vendredi, au lendemain de la nouvelle défaite de Nice contre le Bayern Leverkusen en Europa League (2-3), la direction de l’OGCN a décidé d’évincer Patrick Vieira de son poste d’entraîneur.

Depuis son arrivée sur le banc de touche des Aiglons en 2018, le champion du monde 1998 avait plus ou moins rempli ses missions en termes de résultats. Avec une cinquième place, synonyme de qualification pour la C3, la saison dernière, l’entraîneur français avait même surperformé avec son équipe. Mais durant l’exercice actuel, son OGCN s’est délité. Car en plus des mauvais résultats, Nice étant onzième de Ligue 1 et déjà éliminé de l’Europa League, le jeu proposé par la formation de Vieira n’était pas vraiment reluisant. Par conséquent, et alors que le Gym vient d’enchaîner cinq revers de suite, Jean-Pierre Rivère a décidé de mettre son coach à la porte. Et le remplaçant de l’ancien international français sera Adrian Ursea, et personne d’autre pour le moment, comme l’explique le président azuréen.

« On menait une réflexion depuis de longs mois, sur la façon de faire progresser cette équipe avec Patrick Vieira. Les deux années précédentes avaient été assez particulières, là on avait fait le mercato assez tôt. Certaines choses ne nous convenaient pas dans la gestion de l'équipe. C'est une réflexion longue qui doit mûrir, ce n'est pas un coup de tête. C'était compliqué humainement de prendre cette décision. Jeudi, la journée a été compliquée, on aurait préféré ne pas prendre cette décision, mais il faut continuer notre projet et le mener à bien. Maintenant, Adrian Ursea sera notre coach pour la saison, vous n'avez pas besoin de chercher des pistes... C'est quelqu'un du club, qu'on connaît très bien. Il est d'une très grande honnêteté. On le connaît depuis quelques années, sur le plan humain c'est remarquable, et c'est un amoureux du jeu », a avoué, sur L’Equipe, Rivère, qui sait que les réseaux sociaux commençaient déjà à partir dans tous les sens, de Laurent Blanc à Ralf Rangnick en passant par Marcelino… Jusqu’à la fin de cette saison, c’est donc l’ancien adjoint de Lucien Favre (2016-2018) et de Vieira (depuis 2019) qui aura donc la lourde tâche de ramener le club d’Ineos sur le devant de la scène nationale.