Nice : Seri attaque le Gym pour une belle arnaque au mercato

Nice : Seri attaque le Gym pour une belle arnaque au mercato

Photo Icon Sport

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Jean-Michaël Seri et l’OGC Nice ne se sont pas quittés en bons termes.

Et pour cause, le milieu transféré cet été à Fulham accuse le Gym de l’avoir arnaqué ! En effet, le club azuréen s’était engagé à lui verser une prime proportionnelle au montant de son transfert. Le problème, c’est que le milieu reproche à l’OGCN d’avoir minimisé l’opération grâce à une manœuvre toute simple. Selon le clan de l’Ivoirien, Nice, qui a également transféré Maxime Le Marchand à Fulham, a surévalué le prix du défenseur afin de baisser celui de Seri.

Résultat, la prime a elle aussi été revue à la baisse. « Monsieur Seri estime que Nice s'est rendu coupable à son encontre d'une manipulation visant à (grossièrement) sous-évaluer le montant de son transfert et ainsi faire une substantielle économie de la prime sur transfert », accusent les avocats Jean-Louis Dupont et Martin Hissel, dans un communiqué relayé par L’Equipe.

Malgré la LFP, Seri ne lâche rien

Une plainte compréhensible dans la mesure où, selon eux, Seri a été vendu pour 11,2 M€, contre 16,4 M€ pour Le Marchand. Des estimations plutôt étranges... Pourtant la commission juridique de la LFP n’a pas donné suite à la démarche de l’international ivoirien, qui envisage de saisir la commission paritaire d'appel de la FFF. Et si nécessaire, l'ancien Niçois fera appel « aux juridictions étatiques, tant civiles que pénales. » L’affaire est donc loin d’être terminée…