L1 : « Leur écraser la gueuler et envoyer Bordeaux en L2 », ça chauffe à Nantes !

L1 : « Leur écraser la gueuler et envoyer Bordeaux en L2 », ça chauffe à Nantes !

Icon Sport

Le week-end prochain, le FC Nantes recevra les Girondins de Bordeaux dans un grand classique de la Ligue 1. Du côté de la Beaujoire, on a envie que ce soit le dernier avant longtemps.

Ce mercredi, Nantes se déplace à Marseille, et Bordeaux reçoit Saint-Étienne dans un match qui sent la peur à plein nez. Mais du côté des supporters nantais, on attend avec impatience la réception du club au scapulaire, dimanche prochain à 15 heures. Car les fans des canaris n’ont pas oublié qu’en 2009, alors que les Girondins de Laurent Blanc décrochaient le titre de champion de France, le FC Nantes était relégué en Ligue 2, et que du côté de Bordeaux on s’était bien régalé de voir le rival s’écrouler. 13 ans plus tard, l’heure de la revanche a peut-être sonné, même si les Nantais ne décrocheront pas le titre. Et, dans la foulée du match de dimanche dernier contre Angers, les joueurs venus saluer la Brigade Loire ont eu droit à un petit rappel de l’histoire entre les deux clubs. Les Ultras ont été très clairs, il faut battre Bordeaux afin d’essayer de pousser les Girondins en L2 et de venger ainsi l’affront de 2009.

Nantes veut se venger de la descente de 2009 

Porte-voix à la main, l’un des responsables du principal groupe des supporters nantais a été pour le moins très clair à destination des joueurs. « On a un message très important, le week-end prochain on reçoit les Bordelais, Nicolas (Ndlr : Pallois, ancien joueur de Bordeaux entre 2014 et 2017), bouche-toi les oreilles sur ce que je vais dire. Si on peut les envoyer en Ligue 2, on ne va pas s'en priver. Vous n’étiez pas là en 2009, mais en 2009 quand on est descendu, je vous assure qu’à cette époque-là ils étaient au top et ils ne sont pas privés, ils nous ont chié dessus. Le week-end prochain on leur écrase la gueule. On les envoie en Ligue 2 ! », a réclamé le responsable des supporters à des joueurs très attentifs et qui savent comment faire plaisir à ces derniers. Le message a évidemment été relayé du côté de Bordeaux.