Kita : «Je crois au maintien»

Kita : «Je crois au maintien»

Icon Sport

Le patron du FC Nantes n'est pas pessimiste malgré les problèmes actuels de son club en Ligue 1.

Malgré la situation du FC Nantes, qui a replongé au classement, le président Waldemar Kita reste serein tout en reconnaissant sa part de responsabilité. « Il y a beaucoup de choses que j'ai sous-estimées pour lesquelles j'aurai dû réagir autrement. J'ai essayé d'être correct vis-à-vis de gens avec qui je me suis engagé et j'ai, du coup, peut-être manqué de professionnalisme, d'expérience, explique le patron des Canaris, qui dans les colonnes de Presse-Océan, a rappelé l’argent qu’il avait investi dans le club depuis son arrivée. L'année dernière, s'il n'y avait pas eu le budget permettant l'arrivée de nouveaux joueurs, on ne serait jamais monté. Cette année, il fallait investir. On a acheté sept joueurs. Faites le calcul entre janvier et décembre 2008, vous verrez combien tout cela a coûté ! On n'est pas loin des 30 à 40 millions d'euros depuis le début. »

Waldemar Kita est toutefois confiant quant à la suite des évènements. « Le minimum de points pour se maintenir sera sans doute moindre que les années précédentes. Je crois au maintien. Quand je vois les autres. Quinze équipes sont quasiment les mêmes. Sincèrement, Toulouse et Nice ne m'ont pas du tout impressionné », affirme le président nantais.