FCN : Recadré par Kita, Kombouaré relance le clash

FCN : Recadré par Kita, Kombouaré relance le clash

Icon Sport

Mécontent de son effectif, Antoine Kombouaré refuse de perdre Ludovic Blas et met la pression sur Waldemar Kita. Une communication que le président du FC Nantes n’apprécie pas. Mais cela n’a pas empêché l’entraîneur nantais d’en rajouter une couche.

Après le match nul face à Lille (1-1) vendredi dernier, Antoine Kombouaré a clairement haussé le ton. L'entraîneur du FC Nantes, mécontent de son effectif, estime que le départ de Ludovic Blas affaiblirait beaucoup trop son groupe. D’où le message lancé à son président Waldemar Kita. Sans surprise, le président des Canaris n’a pas apprécié la manière. « Je n'ai pas besoin de montrer que je prends des initiatives ou qu'on me mette la pression. Ça ne marche pas avec moi », répondait le dirigeant dans L’Equipe.

Lille prend un tacle gratuit

Mais il en faudra plus pour calmer Antoine Kombouaré, prêt à tout pour empêcher son milieu offensif de rejoindre le LOSC. « Moi je ne parle que du volet sportif. Pour moi, sportivement, il est impensable de voir Ludo partir. Encore moins à Lille si c'est le cas, a prévenu le technicien. Ce n'est pas un projet sportif, à mon avis. Ils ont fini 10es derrière nous et ils ne font pas la Coupe d'Europe. Il faut m'expliquer. Après, c'est le président qui tient les finances, si lui demain décide qu'il y a des départs, qu’est-ce que je fais ? Je ne suis qu'un entraîneur. »

« Le bon de sortie ? C'est fini. Ce n'est pas éternel, a lâché l’ancien coach du Paris Saint-Germain. Aujourd'hui, j'ai quatre attaquants (Blas, Simon, Guessand, Mohamed). On en aurait huit, peut-être que je dirais "Ludo pourquoi pas (le laisser partir) ", ou "Simon pourquoi pas ". Aujourd'hui, vous croyez que je travaille pour diminuer mon équipe, pour mettre en difficulté mon groupe ? J'ai quatre attaquants donc pour moi, Blas, c'est veto. V-e-t-o (il épelle). » De son côté, Waldemar Kita, hésitant, doit composer avec les obligations financières du club et la promesse faite à son joueur qui refuse de prolonger.