FCN : Nantes est inquiet, mais pas Domenech !

FCN : Nantes est inquiet, mais pas Domenech !

Désormais 17e de Ligue 1, et à trois points de la lanterne rouge, avant de se déplacer à Saint-Etienne, le FC Nantes commence à trembler. Raymond Domenech est zen.

En recrutant Raymond Domenech pendant les fêtes de fin d’année, Waldemar Kita espérait certainement que le FC Nantes allait s’éloigner de la zone de relégation, le maintien des Canaris étant clairement la mission confiée à l’ancien sélectionneur national. Si Domenech a fait illusion en arrachant des nuls contre Rennes et à Montpellier, la suite a été plus compliquée, puisque le club de Kita n’a toujours pas gagné en 2021 et reste même sur deux défaites avant de se rendre à Saint-Etienne ce mardi pour le compte de la 23e journée de Ligue 1. Avant ce match à haut risque, le FC Nantes est juste au-dessus de la ligne de flottaison, sauf que l’équipe de Raymond Domenech pourrait basculer de l’autre côté une fois que Lorient et Nîmes auront joué leur match en retard. Du côté de la Beaujoire, les supporters sont toujours aussi furieux contre Waldemar Kita, mais aussi très inquiets pour le maintien de leur équipe en Ligue 1.

Une peur qui commence à toucher le vestiaire, mais pas du tout Raymond Domenech. « Raymond Domenech semble le dernier serein. Mais c’est parce qu’il est là depuis un mois seulement et qu’il retrouve un métier qui lui manquait. Il est dans cette fraîcheur intellectuelle. Ici tout le monde est inquiet (…) Il a un côté paternaliste et la volonté de remettre la tête à l’endroit de certains joueurs, mais il n’a pas le temps. Et le groupe n’a pas le niveau », a confié à RMC une source interne au FC Nantes. Pas de quoi rassurer les supporters nantais, qui sentent bien que la grosse catastrophe se profile, les Canaris n’ayant pas démontré qu’ils avaient les qualités pour engager une lutte pour le maintien toujours très exigeante sur le plan mental.