Vente OM : Thibaud Vézirian va dire toute la vérité !

Vente OM : Thibaud Vézirian va dire toute la vérité !

A l’origine d’informations sur une éventuelle vente de l’Olympique de Marseille, Thibaud Vézirian en subit les conséquences au niveau professionnel. Mais ces coups durs n’arrêtent pas le journaliste qui compte écrire un livre sur ce feuilleton et ses coulisses.

Cela n’a sûrement pas échappé aux téléspectateurs, Thibaud Vézirian a subitement disparu de l’antenne sur la chaîne L’Equipe. L’ancien chroniqueur a été écarté cette saison à cause du buzz provoqué ces derniers mois. On parle bien sûr de ses informations sur une éventuelle vente de l’Olympique de Marseille. Malgré les nombreux démentis du propriétaire Frank McCourt, le journaliste persiste et continue d’affirmer que le club phocéen sera vendu à des investisseurs saoudiens. D’ailleurs, Thibaud Vézirian compte bien en parler dans un livre, et ce malgré les coups durs liés à ses révélations.

« On m'a causé du tort dans le sens où ça faisait 14 ans que je travaillais sur des quotidiennes en télé, et pour la première fois à cette rentrée je n'y suis pas, a confié le journaliste à OL Play. C'est certainement ma faute mais c'est aussi dû à des pressions que certains de mes clients/employeurs ont subis. C'est à cause de mon enquête, on me l'a clairement dit. Moi je l'accepte, j'ai pu être le fauteur de troubles parce que je ne correspondais pas au timing voulu par ces chefs d'entreprise. Mais j'ai aussi reçu des menaces de mort sur les réseaux sociaux notamment, des choses assez dures. Heureusement, j'ai mon bouclier qui m'a aidé à accepter ça. »

« L’avenir me donnera raison sans problème »

« J'ai aussi accepté de me taire quand j'étais à l'antenne sur la chaîne L'Equipe, parce que L'Equipe a des relations avec le club. Ça mettait à mal ces relations et c'était tout à fait normal de faire reculer ma petite personne face à ces entités. Mais je ne peux pas dire que j'ai menti parce que ce sont les confirmations que j'ai. Tout ce qui se met en place me donnera raison. Je vais forcément écrire un livre sur cette aventure tellement c'était fou. Et l'avenir me donnera raison sans problème. J'aurais préféré qu'on m'appelle et qu'on me dise que je suis hors timing, ça aurait été professionnel et j'aurais pu comprendre. J'ai trouvé ça très gros », a regretté Thibaud Vézirian, prêt à assumer jusqu’au bout.