OM : Villas-Boas a appris, il s’est blindé avant de signer à Marseille

OM : Villas-Boas a appris, il s’est blindé avant de signer à Marseille

Photo Icon Sport

Considéré comme un grand espoir européen au poste d’entraineur à ses débuts au FC Porto alors qu’il était encore jeune trentenaire, André Villas-Boas n’a pas forcément eu la réussite escomptée par la suite. Ses expériences en Angleterre n’ont pas convaincu, et après un passage en Russie et en Chine, il va tenter de redorer son blason avec le défi de remettre l’OM sur le podium. Un projet ambitieux mais délicat, tant l’environnement marseillais est difficile à appréhender. Ce que le Portugais a très bien compris, puisqu’il s’est octroyé une flopée d’adjoints qui lui permettront de résister à la pression et d’avoir l’emprise sur le vestiaire, note celui qui fut son assistant à Chelsea, Christophe Lollichon.

« Il ne choisit pas la facilité, c’est certain. C’est un immense challenge. Mais il aime et recherche ce type de challenge. Il peut le relever. Mais il faut surtout qu’il soit bien accompagné. À Chelsea, il était arrivé juste avec deux personnes. Là, il faut qu’il soit protégé et soutenu. Quand on arrive dans un club aussi médiatique que Chelsea ou Marseille, il ne faut pas être le seul à monter au front. Il avait aussi un côté assez émotionnel, il n’avait pas toujours le recul nécessaire à son rôle. Mais Chelsea, c’était il y a 8 ans. Il a grandi depuis, évolué, appris de ses erreurs. J’espère le voir réussir. Je pense qu’il est à la hauteur de ce challenge… », a prévenu l’ancien entraineur des gardiens de but de Chelsea dans les colonnes du Parisien