OM : Venu d'Italie il a mal au crâne

OM : Venu d'Italie il a mal au crâne

Icon Sport

Arrivé à l'OM en janvier 2021 depuis la Juventus alors que Marley Aké faisait le chemin inverse, Franco Tongya apparaît encore inconnu aux yeux des supporters de l'OM. Et, pour cause, le jeune Italien peine à enchaîner en N2 et se pose des questions sur sa situation à Marseille.

Il est italien, il est prometteur, jeune et il vient de la Juventus Turin. Franco Tongya n'était pas arrivé à l'OM pour rester dans l'ombre mais bien pour attirer les projecteurs sur lui. Toutefois, près d'un après son arrivée sur la Canebière, le jeune homme de 19 ans commence sérieusement à douter d'un avenir radieux avec les Olympiens. Il faut dire que son transfert en fin de mercato hivernal 2021 avait tout de l'opération opportuniste. Il était arrivé à Marseille alors que, dans le même temps, Marley Aké quittait lui l'OM pour la Juventus et 8 millions d'euros. Une opération financière qui avait bénéficié aux bilans comptables des deux clubs, notamment pour l'OM en vue de son passage devant la DNCG.

Tongya malheureux et oublié à l'OM

Il faut bien le dire, un an après, Franco Tongya n'est pas vraiment le grand gagnant de l'affaire. Celui qui a joué dans toutes les sélections de jeunes italiennes, depuis les u16 jusqu'au u20, n'arrive pas à faire son trou à l'OM. Inconnu du groupe professionnel, c'est en National 2 qu'il est censé prendre ses marques. Toutefois, il n'a disputé que six rencontres avec la réserve marseillaise cette saison pour 462 minutes jouées et sans être décisif avec les avant-derniers de leur groupe de N2. Surtout, il se sent malheureux et déconsidéré par le staff comme le confie à RMC Sport un proche du groupe. « Il est adorable, gentil, souriant. Il n’a que 19 ans, il est loin de chez lui, et surtout il n’a rien demandé. C’est un âge où il peut déjà y avoir des jalousies dans le vestiaire à cause du salaire, du statut, et des enjeux liés au contrat de chacun. Lui, il se demande parfois pourquoi il a débarqué à l'OM, d’autant que le staff du groupe professionnel ne s'occupe quasiment pas de lui, ne le considère pas », indique t-il. Une situation difficile pour un joueur prometteur dans son pays, international u20 actuellement, dont le potentiel ne demande qu'à s'exprimer. Une perspective qui serait bénéfique pour lui comme pour l'OM.