OM : Une attitude « pitoyable », le maire de Trélissac dégaine

OM : Une attitude « pitoyable », le maire de Trélissac dégaine

Photo Icon Sport

La décision de l’Olympique de Marseille, qui n’a pas laissé sa part de la recette à Trélissac en Coupe de France, a décidément provoqué une immense polémique.

Le club phocéen n’a pourtant pas été le seul club de Ligue 1 à agir ainsi lors des 32es de finale puisque Lille et Nîmes ont également gardé pour eux la part de la recette de leurs matchs respectifs. En attendant, c’est bien l’OM qui est englué dans une sale polémique. Et ce ne sont pas les propos du Maire de Trélissac, Francis Colbac, qui vont calmer les choses, ce dernier ayant qualifié de pitoyable l’attitude de la direction phocéenne et de son président Jacques-Henri Eyraud en tête…

« Il est de tradition ancestrale en Coupe de France que, lors des matches entre clubs professionnels et amateurs, les gros laissent leur part de recette. Grandioses, les dirigeants de l’OM ont gardé leur part et se sont justifiés dans un communiqué abracadabrantesque, qualifié de "lunaire" et de "minable" par Didier Roustan sur la chaîne L’Equipe. L’attitude des dirigeants de l’OM est tout simplement pitoyable » a commenté, visiblement furax, le maire de Trélissac qui, à l’image du président du club, ne comprend pas ne serait-ce qu’un instant la décision de l’Olympique de Marseille de conserver l’intégralité de sa part de la recette. Pour rappel, c’est une somme avoisinant 150.000 euros que l’OM a gardé pour lui, soit la moitié des recettes du match.