OM : Sanson et Benedetto, et Michèle Rubirola s’enflamme

OM : Sanson et Benedetto, et Michèle Rubirola s’enflamme

Photo Icon Sport

Passation de pouvoir historique cet été à Marseille, où Jean-Claude Gaudin s’est mis sur la touche pour les élections municipales. C’est la candidate de gauche Michèle Rubirola qui en a profité pour remporter le siège de Maire, et devenir ainsi la première femme à occuper ce poste dans la cité provençale. Pas de quoi relayer le football, sa passion et ses problématiques, au second plan. La femme politique s’est ainsi confiée dans Le Quotidien du Foot sur sa passion pour le ballon rond, elle qui a brièvement évolué au poste d’arrière gauche dans sa jeunesse au sein de l’équipe féminine de l’OM. Elle suivra donc, si son calendrier et la situation sanitaire le permet, les performances de Marseille au Vélodrome, surtout avec le retour de la Ligue des Champions. Il faut dire que les performances de la saison passée ont particulièrement enthousiasmé l’édile.

« J’aime le sport - et en particulier le football - pratiqué avec panache. Si je reconnais l’efficacité du catenaccio à l’italienne, j’ai toujours été une fervente admiratrice du jeu développé par l’Ajax de Johan Cruyff ou le Barça de Pep Guardiola. La saison dernière, avec Villas-Boas aux commandes, j’ai retrouvé, sur certaines phases, ce jeu plein d’entrain doublé d’un pressing haut. Avec des joueurs comme Benedetto et Sanson, infatigables sur le terrain, l’équipe possède l’effectif pour le faire. Et les résultats ont été au rendez-vous. J’ai hâte de voir l’équipe en Ligue des Champions cette année ! », a souligné Michèle Rubirola, qui va de toute façon entendre encore parler de l’OM aux conseils municipaux, avec notamment le financement du Vélodrome qui ne doit plus se limiter aux contribuables marseillais selon elle.