OM : Rongier sauve son bilan, Zubizarreta fanfaronne

OM : Rongier sauve son bilan, Zubizarreta fanfaronne

Icon Sport

En juillet 2020, l'OM annonçait l’arrivée de Pablo Longoria en lieu et place d’Andoni Zubizarreta.

Quelques mois plus tard, Pablo Longoria a été nommé à la présidence de l’Olympique de Marseille mais officieusement, l’Espagnol fait toujours office de directeur sportif. Indiscutablement, il reste l’homme fort du sportif et le patron du recrutement. Et la différence avec l’époque à laquelle Andoni Zubizarreta officiait est flagrante. Bien plus fort dans le scouting, Pablo Longoria a très vite fait oublier l’ancien directeur sportif du FC Barcelone, qui a multiplié les échecs lors de son passage à Marseille (Radonjic, Mitroglou, Strootman). Andoni Zubizarreta peut néanmoins se féliciter d’avoir recruté Valentin Rongier, qui s’impose cette saison comme un titulaire indéboulonnable de Jorge Sampaoli en dépit d’une féroce concurrence.

Dans une interview accordée à Foot Mercato, Andoni Zubizarreta a d’ailleurs chanté les louanges de celui qu’il avait recruté en tant que joker au lendemain de la date limite de fermeture du mercato. « Valentin est un joueur qui comprend et qui aime le jeu. Il peut jouer à trois ou à deux, dans n’importe quel système de jeu. Il a une très bonne condition physique. Il peut s’adapter à une position plus offensive, même s’il aime le cœur de jeu. C’est un très bon joueur, aussi dans le vestiaire. Il entretient le bonheur. Il est très professionnel, ça lui permet de rebondir dans des moments compliqués pour lui. C’est à lui de se développer, de marquer plus de buts. Mais je pense qu’il préfère la distribution du jeu, de donner des passes décisives plutôt que marquer » a révélé Andoni Zubizarreta, qui a joué un rôle capitale dans la signature de Valentin Rongier en provenance du FC Nantes. L’une des rares réussites de l’ancien directeur sportif de l’Olympique de Marseille, qui il faut bien le dire, n’était pas aidé par Jacques-Henri Eyraud et Rudi Garcia à l’époque.