OM : Pierre Ménès ne rigole plus avec Marseille

OM : Pierre Ménès ne rigole plus avec Marseille

Photo Icon Sport

Avec 18 points pris sur 18 en Ligue 1, l'Olympique de Marseille est clairement un candidat au titre de champion de France. Pierre Ménès n'est plus vraiment surpris par l'OM.

L’Olympique de Marseille a rapidement tourné la page Ligue des champions, et l’élimination européenne n’a visiblement pas perturbé le moral des joueurs d’André Villas-Boas en Ligue 1. Face à l’AS Monaco, Florian Thauvin et ses coéquipiers ont pris un départ express dont le club de la Principauté, pourtant vite revenu dans le match, ne s'est jamais remis. Avec cette victoire, l’OM reste sur les talons du Paris Saint-Germain avec évidemment un match de plus à disputer que le club de la capitale, qui reçoit ce dimanche l’OL. Pour Pierre Ménès, à force de voir le club phocéen enchaîner les victoires au Vélodrome et à l’extérieur, l’Olympique de Marseille ne peut plus être considéré comme un outsider dans ce championnat 2020-2021.

Et le consultant de Canal+ de reconnaître que l’OM carbure à plein régime. « On attendait beaucoup de ce premier choc au sommet du week-end (en attendant PSG-OL) et on a été à moitié déçu. Par Monaco, pas par l’OM qui a réalisé un super début de match avec deux buts rapides concoctés par le duo Benedetto-Thauvin. Centre piqué de l’Argentin pour la tête du Français sur le premier puis remarquable centre de « Flotov » pour la volée parfaite de « Pipa » sur le second. Marseille a exploité les errances défensives et la faible qualité de relance des Monégasques puisque c’est sur une perte de balle que les Olympiens inscrivent leur second but. L’ASM a ensuite dominé la rencontre, mettant plusieurs fois à contribution Mandanda avant la mi-temps. Villas Boas a alors fait des choix défensifs, son équipe a reculé mais les Monégasques n’en ont pas vraiment profité après le repos en se montrant très peu dangereux jusqu’au penalty obtenu et transformé par Ben Yedder à dix minutes du terme. Monaco a des qualités mais Monaco est beaucoup trop jeune pour être performant sur la durée. Quant aux Marseillais, c’est la sixième victoire consécutive de l’équipe et on ne va pas dire qu’on commence à les prendre au sérieux parce que cela fait déjà un moment que c’est le cas », explique Pierre Ménès, qui ne prend plus l’OM à la légère dans ce championnat de Ligue 1 si spécial.