OM : Pablo Longoria, c'est quoi son secret ?

OM : Pablo Longoria, c'est quoi son secret ?

L'Olympique de Marseille est solidement installé sur le podium du championnat de Ligue 1 et avant de recevoir Lens ce dimanche au Vélodrome, le club phocéen suscite toujours autant d'enthousiasme, notamment grâce au travail de Pablo Longoria. 

Dans le football tout va très vite, et ce ne sont pas les supporters de l’Olympique de Marseille qui diront le contraire. Depuis le début de l’année, l’écœurement lié aux performances sportives de Dimitri Payet et ses coéquipiers a laissé la place à l’euphorie totale, et c’est un seul homme qui semble avoir réussi ce pari, à savoir Pablo Longoria. Déniché par Jacques-Henri Eyraud, l’Espagnol a remplacé dans l’allégresse générale ce dernier, et lors du dernier mercato l’actuel patron de l’OM a montré qu’il était capable de faire preuve d’une imagination débordante, alors même que Frank McCourt lui demandait de relancer le club. Un défi relevé et assumé par Longoria, lequel a bénéficié d’un coup de pouce budgétaire du milliardaire américain. Mais c’est une évidence, en utilisant au mieux ses réseaux, le patron de l’Olympique de Marseille a apporté un souffle nouveau.

Longoria et Sampaoli, le ticket en or de l'Olympique de Marseille

Même s’il est encore trop tôt pour savoir si le duo Longoria-Sampaoli ramènera l’OM au sommet en fin de saison, l’idée étant évidemment d’obtenir un ticket en Ligue des champions, le monde du football s’enthousiasme pour le spectacle offert par Marseille lors de ce championnat de Ligue 1. Répondant à La Provence, Edouard Cissé, ancien joueur de l’OM devenu cette saison consultant de Prime Vidéo, ne masque pas son attrait pour cet OM version Longoria. « Le football est magnifique. On oublie tout, le bien comme le mal. Mais il faut dire que j’ai vraiment été surpris par le recrutement effectué par Pablo Longoria. Il a vraiment été actif dans une période compliquée pour tout le monde avec le covid, dans un marché atone où les clubs avaient du mal à acheter et à vendre. L’OM a enchaîné les recrues en prenant de très bons joueurs, revanchards, avec des profils très intéressants. Je pense à Ünder, à De la Fuente. Ce sont des paris, mais ça peut marcher. Aller chercher Guendouzi, c’est osé aussi. Ils ont fait la même chose la saison dernière en prenant le petit Cuisance, mais c’est plus concluant pour l’instant du côté de Mattéo. Luan Peres, Saliba, il y a vraiment de très bons coups. Ils ont bien bossé. J’imagine que la présence de Sampaoli a été déterminante, car c’est toujours important d’avoir un entraîneur comme lui, qui incarne beaucoup de choses », explique celui qui a été champion de France lors du dernier titre décroché par l’Olympique de Marseille, c’était en 2010.