OM : Milik ou Payet, Sampaoli n'a pas d'ordre à recevoir

OM : Milik ou Payet, Sampaoli n'a pas d'ordre à recevoir

Icon Sport

L'entraîneur de l'Olympique de Marseille sait que ses choix tactiques sont régulièrement contestés, mais il assume tout, et notamment ses décisions concernant Payet et Milik.

Entre Jorge Sampaoli et Arkadiusz Milik, cela n’est pas l’amour fou, et le buteur polonais de l’OM a montré dimanche dernier lorsque son technicien l’a rappelé sur le banc qu’il n’était pas du genre à tout accepter sans rien dire. Ce n’est pas la première fois que l’attaquant arrivé de Naples semble s’opposer à son entraîneur, et ce dernier a toujours assumé ses décisions, estimant que c’était de son devoir de composer le onze dont il pensait qu’il était le plus fort pour Marseille. Et tant pis si cela vexe Arkadiusz Milik et Dimitri Payet, qui lui aussi aimerait que son entraîneur tienne compte de son avis. Au la veille du déplacement à Troyes, formation qui lutte pour se maintenir en Ligue 1, Jorge Sampaoli a une nouvelle fois été très clair, il gère comme bon lui semble le duo Milik-Payet, ce que tout le monde doit bien se rentrer dans le crâne.

Milik et Payet, l'OM a un entraîneur et c'est lui le patron 

L’entraîneur phocéen ne veut pas laisser le doute s’insinuer, il est le seul maître à bord du côté de Marseille. « Quand on fait le onze, le collectif est plus important que chercher à absolument mettre deux joueurs sur le terrain, même si ce sont deux joueurs importants. Je pense que le meilleur poste de Dimitri Payet est celui de numéro 9 car il perd un peu ses capacités sur le côté. Milik est très important dans la finition. Le plus simple pour moi serait de mettre les « grands » noms sur le terrain, mais il y a un fonctionnement collectif à trouver (...) Je regarde tout ça pour faire le onze. Dans ma tête je ne pense pas à un seul joueur, mais on a un fonctionnement global. Je sais qu'après un mauvais résultat, on dira pourquoi je n'ai pas mis tel ou tel joueur. Je sais que je ne peux pas être d'accord avec tout le monde, mais j'essaye de faire un travail de manière honnête et professionnelle, avec le respect de l'endroit où je suis », a précisé un Jorge Sampaoli, qui n’a pas d’ordre à recevoir lorsqu’il s’agit de faire le meilleur choix possible pour l’Olympique de Marseille.