OM : Mendy insulté, le GFC Ajaccio a honte

OM : Mendy insulté, le GFC Ajaccio a honte

Photo Icon Sport

A l'occasion du match entre le Gazélec Ajaccio et l'Olympique de Marseille mercredi en championnat (1-1), un supporter corse s'est permis d'insulter la mère de Benjamin Mendy récemment décédée.

Une attitude qui n'a évidemment pas plu au défenseur marseillais, lequel a rapidement regretté ces propos lamentables sur Twitter. D'ailleurs, l'ancien Havrais a reçu une vague de soutiens sur le réseau social, jusqu'à celui du GFC Ajaccio, remonté contre ce pseudo-supporter.

« Il apparaît clairement que ces propos outranciers dépassent toutes les limites de l’acceptable, a réagi le promu. Alors que notre île sacralise le respect des défunts et que le Gazélec FC Ajaccio sollicite à chaque match une minute de silence afin de rendre un hommage appuyé à des personnes disparues, soit dans l’entourage du club ou à l’occasion de circonstances exceptionnelles, les propos honteux entendus sont totalement opposés aux valeurs véhiculées par le Gazélec FC Ajaccio. Ces invectives proférées hier, sont fermement condamnées par l’unanimité des dirigeants, des éducateurs, des joueurs et de l’ensemble des salariés du club. »

Le Gazélec passe aux menaces

En conséquence, plus aucun dérapage ne sera toléré au stade Ange-Casanova. « La direction du Gazélec FC Ajaccio rappelle que le football est avant tout un sport et que le simple fait de payer un abonnement ou un billet d’entrée au stade ne donne pas le droit de se comporter de la sorte en insultant la mémoire des défunts, a ajouté le club dirigé par Olivier Miniconi. Pour conclure, la direction du club se réserve le droit de procéder à des interdictions de stade concernant les fauteurs de trouble dès la prochaine rencontre à domicile. »