OM : McCourt ne vendra pas à l'Arabie Saoudite, un avocat balance

OM : McCourt ne vendra pas à l'Arabie Saoudite, un avocat balance

Photo Icon Sport

La théorie d'une vente de l'Olympique de Marseille à un prince saoudien prend du plomb dans l'aile. Maitre Poulmaire, qui a fait venir McCourt, dément l'idée d'un départ.

Depuis plus d’une semaine, la rumeur d’une vente de l’Olympique de Marseille à un milliardaire saoudien suscite bien des fantasmes. Et depuis l’annonce du départ d’Andoni Zubizarreta et de celui très probable d’André Villas-Boas, les supporters de l’OM aimeraient que Frank McCourt trouve un repreneur encore plus riche que lui pour leur club préféré. Mais si l’on en croit Maître Didier Poulmaire, qui avait joué les intermédiaires lors de la vente de l’Olympique de Marseille par Margarita Louis-Dreyfus à Frank McCourt, tout cela est totalement faux. Invité de L’Equipe, l’avocat a prévenu que l’actuel propriétaire de l’OM n’était pas du tout dans cette optique d’une vente rapide du club, quoi que cela lui coûte.

Pour Maître Didier Poulmaire, qui connaît bien Frank McCourt, la venue du prince saoudien relève du fantasme. Je n’aime pas trop le jeu des rumeurs. Elles participent à la déstabilisation des clubs. (...) L'OM a toujours fait l’objet de nombreuses spéculations. Frank McCourt a pris l'Olympique de Marseille dans un objectif de long terme. Je serais étonné qu’il ait changé. Dans ce dossier, je n’étais ni associé ni collaborateur, juste avocat. Ce que je sais, c'est que je n’accompagne des investisseurs que quand je me suis fait moi-même mon opinion, qu’il y a une volonté de s’inscrire dans la durée, qu’il y ait les finances suffisantes », a confié l'avocat, qui ne veut pas parler au nom du milliardaire américain mais sait quelles ont été ses motivations pour acheter l'Olympique de Marseille. Et Didier Poulmaire de préciser quand même que « la vente d’un club, ça prend entre deux à quatre mois pour les opérations rapides, sinon jusqu'à six mois voire une année. »