OM : McCourt et Eyraud n'ont plus le choix, ce sera un mercato low cost

OM : McCourt et Eyraud n'ont plus le choix, ce sera un mercato low cost

Photo Icon Sport

A l'Olympique de Marseille, la défaite de vendredi a probablement sonné le glas des ambitions phocéennes dans la course à un ticket pour la prochaine Ligue des champions, même si Lyon a rendu un joli service à l'OM en tombant à domicile. Mais sauf miracle, Marseille devra se passer la saison prochaine de l'énorme pactole promis par la C1, à savoir autour de 60ME, contre seulement 10ME pour l'Europa League...si l'OM se qualifie pour cette épreuve. Et cela aura donc un impact sur des finances déjà dans le rouge.

Ce dimanche L'Equipe affirme que d'ores et déjà les dirigeants phocéens ont décidé de se séparer du directeur général adjoint du club, lequel est un proche de Jacques-Henri Eyraud, et dont la mission était de multiplier la recette aux guichets par deux. Un objectif non atteint, que le DG adjoint avoue qu'il lui semble impossible à atteindre. Selon le quotidien sportif, en fin de saison, l'OM aura des pertes à hauteur de 80ME. Et il va donc falloir vendre rien que pour éviter des soucis règlementaires. C'est ainsi qu'Andoni Zubizarreta serait déjà en mission pour céder deux joueurs ayant une vraie belle valeur en Europe, à savoir Florian Thauvin et Morgan Sanson, sachant qu'en dehors de ces deux-là, les autres footballeurs marseillais à avoir un gros potentiel de plus-value financières sont Boubacar Kamara, Maxime Lopez et Bouna Sarr. Ajoutez à cela le fait que l'Instance de contrôle financier des clubs de l'UEFA attend désormais l'Olympique de Marseille au tournant, et vous obtenez des perspectives guère réjouissantes pour ce mercato estival 2019. A moins que Frank McCourt ne mette la main au porte-monnaie, mais le milliardaire américain ayant déjà dépensé près de 180ME, rien n'est moins sûr.