OM : Marseille remet la radine Pamela Anderson à sa place

OM : Marseille remet la radine Pamela Anderson à sa place

Photo Icon Sport

Mardi, à l’occasion du dîner de la Fondation OM, Pamela Anderson a marqué les esprits en quittant la soirée avant la fin, avec son compagnon Adil Rami. La faute au don de 100 000 euros de Frank McCourt récolté pour Notre-Dame de Paris, alors que le gala était organisé pour aider l’adolescence fragilisée. « Sûrement que les enfants de Marseille auraient plus eu besoin de ces 100 000 euros que cette cathédrale qui a déjà reçu plus d'un milliard d'euros de dons de plusieurs milliardaires », lançait-elle sur les réseaux sociaux. Une attaque pas du tout au goût de l’OM, qui a répondu du tac au tac dans un communiqué.

« L’Olympique de Marseille remercie profondément tous les généreux donateurs - dont Madame Pamela Anderson ne faisait pas partie - qui ont montré leur grande générosité en participant activement aux enchères pour les actions sociales que la Fondation OM s’engage à développer à Marseille vis-à-vis de l’adolescence en difficulté », explique le club phocéen, qui annonce que 439 760 euros ont été recueillis durant cette deuxième édition. Soit un fonds quatre fois plus élevé que celui représenté par l’enchère de la guitare de Bruce Springsteen. Grâce à la vente de maillots de NBA ou d’objets de Tom Brady, Lewis Hamilton ou Antoine Griezmann, les 330 personnes ont finalement levé de jolis dons pour les actions sociales de l’OM dans sa ville et sa région. Et paf Pamela !