OM : Marseille condamne les propos racistes contre Suk

OM : Marseille condamne les propos racistes contre Suk

Dans un communiqué, l'Olympique de Marseille a fermement condamné les propos venus de son banc de touche à l'encontre d'un joueur de Troyes. 

Au lendemain du message officiel de l’ESTAC, qui s’était plaint des propos racistes surpris dimanche soir dans le silence du huis-clos au Vélodrome, l’Olympique de Marseille a pris ses responsabilités. Alors que l’enregistrement sonore des remarques tenus à l’encontre de Hyun-Jun Suk a été diffusé, le club phocéen a clairement apporté son soutien au joueur coréen et à son club, confirmant que Pablo Longoria s’était entretenu directement avec le président de Troyes. De même, l’OM précise que les auteurs de ces propos seront retrouvés et risquent une sanction.

« Après écoute des enregistrements de la rencontre OM - ESTAC, l'Olympique de Marseille se joint au club troyen pour condamner fermement les propos tenus à l’égard de Hyun-Jun SUK. L'OM et l'ESTAC rappellent leurs engagements respectifs contre le racisme. Le football est un terrain cosmopolite, riche de la diversité de ses tribunes et de tous ses acteurs. Et c’est tous ensemble que nous continuerons de lutter sans relâche pour éradiquer ce fléau. L'OM apporte également son soutien total au joueur troyen. Les présidents des deux clubs ont échangé dans un climat apaisé et le club olympien, par le biais de son Président Pablo Longoria, s’engage à demander des explications aux auteurs et à prendre les mesures nécessaires », indique l’Olympique de Marseille.