OM : Le cas Milik, Tudor s’oppose à Longoria

OM : Le cas Milik, Tudor s’oppose à Longoria

A la demande du propriétaire Frank McCourt, l’Olympique de Marseille tente de réaliser des ventes sur le marché des transferts. Aucun joueur ne sera retenu en cas d’offre satisfaisante, pas même l’attaquant Arkadiusz Milik qui fait l’objet d’un désaccord entre le coach Igor Tudor et le président Pablo Longoria.

La fin de mercato s'annonce agitée à l’Olympique de Marseille. A trois semaines de la fermeture du marché des transferts, le club phocéen n’a pas totalement bouclé son recrutement. Mais c’est surtout dans le sens des départs que des mouvements sont attendus. Le propriétaire Frank McCourt exige des départs et des recettes, d’où la position de Pablo Longoria qui n’exclut aucune sortie dans l’effectif. Pour le président marseillais, personne n'est intransférable en cas d’offre satisfaisante.

Une offre refusée pour Dieng

Simple exemple avec la situation de Bamba Dieng, mis à l’écart lors des mises en place tactiques à l’entraînement et laissé en tribunes face à Reims (4-1) dimanche dernier, le tout afin de pousser l’attaquant vers la sortie. Pour le moment, le Sénégalais refuse toujours de quitter l’Olympique de Marseille, qui n’a reçu qu’une proposition insuffisante de Fribourg, révèle le quotidien régional La Provence. Rappelons que le vice-champion de France en titre réclame 15 millions d’euros pour le transfert de Bamba Dieng.

De son côté, Cédric Bakambu n’a pas la même cote. Mais son départ soulagerait les finances du club en raison de son salaire mensuel à 400 000 euros. Là encore, une offre intéressante serait probablement étudiée. Une stratégie également applicable sur le cas Arkadiusz Milik qui, selon nos confrères, plaît toujours autant à la Juventus Turin. Les Bianconeri auraient pris des renseignements sur sa situation, pendant que le FC Valence et le Borussia Dortmund se tiennent à l’affût. Le problème pour Pablo Longoria, c’est que l’entraîneur Igor Tudor, contrairement à son prédécesseur Jorge Sampaoli, souhaite absolument conserver l’attaquant polonais. Un dossier susceptible de créer des tensions en interne.