OM : Guendouzi attaqué, c'est une honte

OM : Guendouzi attaqué, c'est une honte

Icon Sport

A l'image de l'OM, Mattéo Guendouzi a un peu de mal lors des derniers matchs. Mais il est tout de même dur de voir que certains s'en prennent déjà au jeune milieu de terrain marseillais.

Prêté par Arsenal, puis définitivement transféré à l’Olympique de Marseille, Matteo Guendouzi est devenu l’un des chouchous du Vélodrome, le milieu de terrain de 23 ans finissant chaque match en ayant tout donné. Ajoutez à cela une motivation extrême qui se voit dans ses gestes, et voilà comment l’international tricolore s’est mis le peuple marseillais dans la poche. Oui mais voilà, à l’heure où la formation d’Igor Tudor enchaîne les mauvais résultats, Matteo Guendouzi n’échappe pas aux critiques, notamment après sa fin de match mardi soir face à Tottenham, le joueur phocéen perdant le ballon qui a permis aux Spurs de gagner au Vélodrome et de torpiller l’OM. De quoi provoquer les premières critiques sur les réseaux sociaux, certains supporters ayant la mémoire très courte. Alors que Guendouzi attend désormais de savoir s’il ira au Qatar avec l’équipe de France, certains anciens de l’Olympique de Marseille viennent à son secours.

Matteo Guendouzi, c'est 74 matchs sur 75 avec l'OM

A l’heure où les premières critiques pleuvent, Bernard Pardo a tenu à faire remarquer que Matteo Guendouzi enchaînait les matchs sans s’arrêter depuis qu’il a signé à l’OM, le milieu ayant joué 74 rencontres sur 75. « Il ne peut pas être à 100% sur autant de matchs, c’est un truc de fou ! Il est obligé d’avoir un coup de mou à un moment donné. C’est à l’entraîneur de le sentir, de le voir, de le préserver dans certains matchs, de ne le faire entrer que 20 minutes, explique l’ancien milieu défensif marseillais, qui n’a aucune crainte sur la capacité de Guendouzi de se relancer rapidement. Il faut le protéger. Il est tellement généreux que de lui-même, il ne se ménagera pas. Il n’a pas besoin de grand monde pour se remotiver. Il est bien dans sa tête, il va rebondir rapidement. » Du côté de Pablo Longoria et Igor Tudor, on espère que cela sera le cas dimanche au Vélodrome contre Lyon, en attendant ensuite l 9 novembre que Didier Deschamps lui annonce une bonne nouvelle.